Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Ragots en entreprise Rumeurs professionnelles Communication interne Climat de travail Dynamiques sociales Gestion des conflits Culture d'entreprise Information non officielle Effet des ragots Politique de bureau Relations entre collègues Comportement organisationnel Psychologie du travail Réseaux informels Gestion du personnel Impact sur la productivité Environnement de travail toxique Désinformation Stratégies de communication Gestion de la réputation Groupe de pairs Conflits interpersonnels Perception des employés Mécanismes de défense Cohésion d'équipe
02.02.2024 7 min. de lecture

Pourquoi y a-t-il des ragots et des rumeurs en entreprise ?

Dans le milieu professionnel, les ragots et les rumeurs sont souvent considérés comme des parasites de la communication, mais ils s’avèrent être un phénomène complexe et intrinsèquement lié à la nature humaine.

Pour démêler ce sujet, il est essentiel de comprendre ce que sont les ragots, leur fonction sociale, leurs conséquences potentielles et les stratégies pour les réguler.

👉 Vous faites face à des ragots ou à des rumeurs ? Contactez l’un de nos consultants expérimentés

1. Qu’est-ce qu’un ragot, une rumeur ?

Les ragots ou rumeurs sont des conversations informelles où des informations non vérifiées concernant les autres sont échangées. Bien que souvent perçus négativement, les ragots ne sont pas exclusivement malveillants ; ils peuvent aussi porter sur des faits positifs ou neutres.

Dunbar (2004) dans son étude sur le rôle des ragots dans la société, définit les ragots et les rumeurs comme des moyens pour les individus de tisser des liens sociaux et de construire des communautés.

Exemple d’un ragot ou d’une rumeur

Imaginez deux collègues, Alice et Bob, qui discutent pendant leur pause-café. Alice murmure à Bob : « As-tu entendu parler de l’équipe de projet X ? On dit que leur chef, Marc, pourrait être promu à un poste de direction à cause de sa proximité avec le directeur général, et non grâce à ses compétences réelles. J’ai même entendu dire que son dernier projet a en réalité été sauvé par son adjointe, Clara. »

Dans cet exemple, Alice partage des informations non vérifiées sur Marc, ce qui caractérise le ragot. Les informations concernent des suppositions sur les raisons de sa potentielle promotion et attribuent son succès professionnel à des facteurs autres que ses compétences réelles.

Ce type de ragot peut influencer la perception des collègues sur la compétence et l’intégrité de Marc et pourrait potentiellement affecter la dynamique de travail et les relations professionnelles au sein de l’entreprise.

2. La fonction sociale des ragots et des rumeurs

Les ragots remplissent plusieurs fonctions sociales importantes. Ils peuvent renforcer les liens entre les membres d’un groupe, créer un sentiment d’appartenance et permettre aux individus de se positionner au sein des structures sociales. Dunbar (1996) suggère que les ragots agissent comme un mécanisme de cohésion sociale dans les grandes sociétés, similaires au toilettage chez les primates.

Les ragots remplissent une fonction sociale complexe et multidimensionnelle au sein des organisations. Bien plus qu’une simple conversation informelle, ils agissent comme des canaux de communication parallèle, souvent comblant les lacunes laissées par les voies officielles.

En effet, les ragots et les rumeurs peuvent jouer un rôle crucial dans la construction et la maintenance des réseaux sociaux, permettant aux individus de se sentir connectés et intégrés au sein de leur environnement de travail.

Cette fonction de tissage social, comme l’illustre Dunbar, peut renforcer les liens de solidarité entre les membres d’une équipe, créer un sentiment d’appartenance et faciliter l’échange d’informations souvent cruciales pour la navigation dans les structures sociales complexes des organisations modernes.

De plus, les ragots et les rumeurs peuvent servir de mécanisme de contrôle social en établissant des normes de comportement acceptables et en sanctionnant indirectement les écarts.

Par cette fonction régulatrice, ils contribuent à la création d’une culture d’entreprise cohérente, reflétant et renforçant les valeurs et les attentes partagées. Toutefois, il est crucial de reconnaître que, malgré ces aspects positifs, les ragots peuvent également avoir un côté sombre, pouvant mener à des malentendus, à la propagation de fausses informations, et à l’érosion de la confiance, nécessitant ainsi une gestion attentive pour en maximiser les bénéfices tout en minimisant les risques.

👉 Vous faites face à des ragots ou des rumeurs ? Contactez l’un de nos consultants expérimentés

3. Les conséquences des ragots et des rumeurs

Les conséquences des ragots et des rumeurs en entreprise peuvent être diverses. D’une part, ils peuvent contribuer à une atmosphère toxique, diminuer la confiance entre collègues et affecter le moral des employés.

Les recherches de Kurland et Pelled (2000) indiquent que les ragots peuvent mener à des conflits interpersonnels et réduire la productivité. D’autre part, les ragots peuvent aussi jouer un rôle informatif en diffusant des informations qui ne sont pas communiquées officiellement.

Les conséquences des ragots et des rumeurs en entreprise peuvent être profondes et à double tranchant, affectant tant la dynamique interpersonnelle que la performance organisationnelle globale. D’un côté positif, les ragots peuvent servir de mécanisme d’intégration, renforçant les liens entre les employés et facilitant le partage informel d’informations essentielles, souvent absentes des canaux officiels.

Cette circulation d’informations peut contribuer à une prise de décision plus éclairée et à une cohésion renforcée au sein des équipes. D’un autre côté, les aspects négatifs des ragots peuvent être considérables. Ils peuvent entraîner des conflits interpersonnels, engendrer du stress et de l’anxiété chez les individus visés, et miner la confiance et la morale.

Les informations inexactes ou malveillantes peuvent nuire à la réputation des individus, influencer négativement les perceptions et les décisions des gestionnaires, et perturber l’équilibre des relations de pouvoir.

De plus, un environnement où les ragots prévalent peut détourner l’attention des objectifs organisationnels, réduire la productivité et créer un climat de travail toxique. Ainsi, bien que les ragots puissent jouer un rôle dans la lubrification sociale des interactions au sein de l’entreprise, ils nécessitent une gestion équilibrée pour prévenir leurs potentiels effets délétères et exploiter leurs aspects constructifs.

4. Comment réguler les ragots et les rumeurs dans l’entreprise ?

Pour réguler les ragots et les rumeurs en entreprise, plusieurs stratégies peuvent être adoptées :

  • Promouvoir une culture de communication ouverte : encourager la transparence et la communication ouverte peut réduire le besoin de ragots comme moyen d’obtenir des informations.
  • Établir des normes claires : mettre en place des politiques claires concernant la communication et le respect mutuel peut contribuer à limiter les ragots malveillants.
  • Formation et sensibilisation : sensibiliser les employés aux effets néfastes des ragots et former les managers à détecter et gérer les situations où les ragots deviennent nuisibles.
  • Renforcer les relations interpersonnelles : encourager les activités de team building et les interactions positives entre collègues peut renforcer la cohésion de groupe et réduire le besoin de se tourner vers les ragots.

En conclusion, bien que les ragots puissent sembler être une nuisance en surface, ils jouent un rôle complexe dans la dynamique sociale des entreprises. Comprendre leur fonction, leurs conséquences et les moyens de les réguler peut aider à créer un environnement de travail plus sain et plus productif.

La clé réside dans l’équilibre entre la reconnaissance de leur rôle social et la prévention de leurs aspects destructeurs.

Vous faites face à des ragots ou des rumeurs et vous souhaitez être aidé. Contactez ORIENTACTION via notre formulaire de contact, par email contact@orientaction.com ou par téléphone 02 43 72 25 88* (*numéro national).

👉 Vous faites face à des ragots ou des rumeurs ? Contactez l’un de nos consultants expérimentés

Références

Dunbar, R. I. M. (2004). Gossip in evolutionary perspective. Review of General Psychology, 8(2), 100-110.

Dunbar, R. I. M. (1996). Grooming, Gossip, and the Evolution of Language. Harvard University Press.

Kurland, N. B., & Pelled, L. H. (2000). Passing the Word: Toward a Model of Gossip and Power in the Workplace. Academy of Management Review, 25(2), 428-438.

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (02/02/2024)

***

➡️ Passez gratuitement le test : « l’un(e) de vos collègues est-il(elle) toxique ? »

➡️Procurez-vous le « Jeu de cartes des valeurs »

➡️ Découvrez notre plate-forme de tests gratuits en ligne E-Orientaction

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous