Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Syndrome d'Asperger, Trouble du spectre autistique, Neurodiversité, Communication sociale, Comportements répétitifs, Traits d'Asperger, Sensibilité sensorielle, Intelligence Asperger, Interaction sociale, Difficultés de socialisation, Compréhension littérale, Routines, Aptitudes spéciales, Éducation sur l'autisme, Soutien Asperger, Thérapie comportementale, Diagnostic d'Asperger, Différences neurologiques, Intérêts spécialisés, Empathie différente, Inclusion sociale, Besoins spécifiques, Gestion du syndrome d'Asperger, Sensibilité émotionnelle, Adaptation scolaire et professionnelle.
22.01.2024 7 min. de lecture

Qu’est-ce que le syndrome d’Asperger ?

Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme, sans retard significatif dans le langage et le développement cognitif. Les personnes atteintes présentent souvent une intelligence moyenne ou supérieure à la moyenne, mais peuvent rencontrer des difficultés à comprendre et à gérer les aspects sociaux et émotionnels de la vie quotidienne.

👉 Passez gratuitement le test : « êtes-vous atteint du syndrome Asperger ? »

1. Les caractéristiques principales du syndrome d’Asperger

  • Difficultés sociales : les personnes atteintes ont souvent du mal à interpréter les signaux sociaux non verbaux, comme les expressions faciales et le langage corporel, ce qui peut entraîner des malentendus dans les interactions sociales.

Exemple : une personne atteinte du syndrome d’Asperger pourrait ne pas comprendre quand quelqu’un sourit pour exprimer de la joie. Elle pourrait interpréter un sourire comme un signe de moquerie ou ne pas le remarquer du tout, ce qui peut rendre les interactions sociales difficiles et parfois maladroites.

  • Comportements répétitifs et intérêts spécifiques : les personnes atteintes du syndrome d’Asperger peuvent avoir des centres d’intérêt très spécifiques et se livrer à des routines ou des rituels répétitifs. On peut avoir l’impression de comportements obsessionnels ou compulsifs.

Exemple : une personne atteinte du syndrome d’Asperger pourrait avoir une fascination intense pour les horaires de train, passant des heures à étudier et à discuter de ce sujet spécifique, tout en ignorant d’autres sujets. Elle pourrait également suivre une routine stricte chaque jour, comme manger le même repas à la même heure, et se sentir très perturbée si cette routine est interrompue.

  • Problèmes de communication : bien que le langage verbal ne soit généralement pas retardé, l’utilisation de la langue peut être atypique, avec des difficultés dans l’utilisation et la compréhension du langage figuré.

Exemple : bien que capable de parler couramment, une personne atteinte du syndrome d’Asperger pourrait prendre les métaphores ou les expressions au sens littéral. Si quelqu’un dit « Il pleut des cordes », la personne pourrait regarder par la fenêtre pour voir si des cordes tombent réellement du ciel.

  • Hypersensibilité sensorielle : les personnes atteintes du syndrome d’Asperger peuvent être hypersensibles ou moins sensibles que la moyenne aux stimuli sensoriels, comme les sons, les lumières ou les textures.

Exemple : une personne atteinte du syndrome d’Asperger pourrait trouver les bruits forts comme ceux d’une sirène ou d’un aspirateur  extrêmement perturbants et douloureux. Elle pourrait également être dérangée par des textures spécifiques de vêtements ou de nourriture qui semblent ordinaires pour la plupart des gens. Cela pourrait l’amener à des réactions très intenses comme le fait de se mettre en colère.

👉 Passez gratuitement le test : « êtes-vous atteint du syndrome Asperger ? »

2. Le diagnostic et la prise en charge du syndrome d’Asperger 

Le diagnostic du syndrome d’Asperger peut être difficile, car il n’existe pas de test médical spécifique. Il est généralement posé par des professionnels de santé à l’aide d’observations comportementales et du développement personnel. La prise en charge est individualisée et peut inclure une thérapie comportementale, une aide à l’apprentissage social, et un soutien en matière de compétences de vie.

Il est important de noter que le syndrome d’Asperger n’empêche pas de vivre une vie normale. Il demande néanmoins d’adapter certains environnements, notamment l’environnement de travail. Le choix d’un métier adapté, s’exerçant dans un contexte qui limite les « irritants » est indispensable. Il faut ainsi éviter de choisir un métier qui comprendra un trop grand nombre d’interactions sociales ou qui confronte la personne à un trop grand nombre de changements.  

👉 Découvrez la liste des métiers adaptés aux personnes atteintes du syndrome d’Asperger

3. La perception sociale des personnes atteintes du syndrome d’Asperger et leur inclusion

La société a progressivement évolué dans sa compréhension et son acceptation de l’autisme Asperger. La sensibilisation accrue a aidé à déstigmatiser le trouble et à promouvoir l’inclusion. Les personnes atteintes d’Asperger sont de plus en plus reconnues pour leurs talents et compétences uniques, en particulier dans des domaines nécessitant une attention au détail, une pensée analytique et une approche systématique.

En effet, il est important de noter que si au début de cet article, nous avons signé les troubles ou les problématiques liés au syndrome Asperger, les personnes atteintes de ce syndrome possèdent également des capacités étonnantes dans d’autres domaines. Comme le dit le proverbe : « nous avons les qualités de nos défauts ! ».

👉Découvrez  les talents des personnes atteintes du syndrome d’Asperger.

4. Comment soulager les symptômes du syndrome d’Asperger ?

Bien qu’il n’y ait pas de « guérison », il existe des stratégies pour aider à gérer et à soulager les symptômes :

  • Entamer une thérapie comportementale et cognitivo-comportementale : ces thérapies aident à développer des compétences sociales, émotionnelles et de communication. Elles peuvent également être utiles pour gérer l’anxiété et les comportements répétitifs.
  • Entamer une thérapie par le jeu : particulièrement efficace chez les enfants, la thérapie par le jeu permet de développer des compétences sociales et de communication de manière ludique et moins directe.
  • Entamer une thérapie de gestion sensorielle : beaucoup de personnes avec le syndrome d’Asperger ont des sensibilités sensorielles. Travailler avec un ergothérapeute pour développer des stratégies de gestion peut être bénéfique.
  • Participer à des programmes éducatifs spécialisés : les programmes scolaires adaptés peuvent aider à répondre aux besoins éducatifs spécifiques, tout en promouvant le développement des compétences sociales.
  • Pratiquer un sport régulièrement: l’activité physique régulière peut aider à réduire l’anxiété et à améliorer l’humeur.

Il est important de noter que chaque personne avec le syndrome d’Asperger est unique, et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas être efficace pour une autre. L’adaptation individuelle des stratégies de soulagement est essentielle.

Conclusion

Le syndrome d’Asperger est une forme unique d’autisme qui présente à la fois des défis et des forces. Une meilleure compréhension de ce syndrome permet non seulement d’apporter un soutien adéquat aux personnes concernées, mais aussi de valoriser leurs contributions uniques dans divers domaines de la société.

En reconnaissant et en embrassant la diversité neurologique, nous pouvons ouvrir la voie à une société plus inclusive et empathique. Pour cela, il convient d’accompagner ces personnes dans des choix professionnels et personnels pertinents et adaptés à leur nature profonde, qui mobiliseront leurs talents et éviteront de les confronter trop fréquemment à des situations pénibles, inconfortable ou problématiques.

C’est tout le sens du bilan de compétences et du bilan d’orientation développés par ORIENTACTION pour accompagner les jeunes et les adultes dans leurs choix d’orientation professionnelle.

👉 Passez gratuitement le test : « êtes-vous atteint du syndrome Asperger ? »

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (22/01/2024)

***

➡️ En savoir plus sur le bilan d’orientation ORIENTACTION

➡️ Passez aussi le test d’orientation Study

➡️ En savoir plus sur le bilan de compétences ORIENTACTION

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous