Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Aide Demander de l'aide Psychologie Autonomie Vulnérabilité Stigmatisation Peur du jugement Fierte Indépendance Soutien psychologique Barrières émotionnelles Relations humaines Communication Force intérieure Honte Confiance en soi Émotions Résilience Santé mentale Besoin d'assistance Reconnaissance de la faiblesse Société Isolement Acceptation Gestion des émotions
15.12.2023 5 min. de lecture

Pourquoi est-il si difficile de demander de l’aide ?

Dans une société où l’autonomie et la réussite individuelle sont souvent valorisées, demander de l’aide peut être perçu comme un signe de faiblesse ou d’incompétence. Cette perception est loin d’être anodine et soulève une question complexe : pourquoi est-il si difficile de demander de l’aide ?

👉 Si vous avez besoin d’aide dans votre vie personnelle, cliquez ici pour faire appel à un coach ORIENTACTION

1. La peur du jugement des autres

Beaucoup de personnes craignent que demander de l’aide puisse les faire apparaître comme incapables ou dépendantes. Cette crainte est particulièrement présente dans les environnements professionnels compétitifs ou dans les cultures où l’indépendance est fortement valorisée. Comme le disait Jean-Paul Sartre, « L’enfer, c’est les autres », illustrant ainsi l’influence du regard d’autrui sur notre propre perception et la peur que cela suscite d’être jugé ou rejeté par eux pour nos comportements ou nos vulnérabilités. Demander de l’aide, c’est se confronter à la possibilité d’être jugé.

👉 Si vous avez besoin d’aide dans votre vie professionnelle, cliquez ici pour faire appel à un coach ORIENTACTION

2. La peur d’exposer sa vulnérabilité

Reconnaître qu’on a besoin d’aide, c’est admettre une certaine vulnérabilité. Cela implique d’ouvrir une partie de soi aux autres, de partager ses difficultés et ses doutes. Brené Brown, dans son ouvrage Le pouvoir de la vulnérabilité, explore comment cette exposition peut être à la fois terrifiante et libératrice. Car accepter sa vulnérabilité, c’est certes se confronter à notre part d’ombre, mais c’est aussi s’autoriser à se libérer d’un certain nombre de carcans et de modèles. L’exemple typique est celui de l’homme viril et puissant, qui réussit tout par lui-même. Accepter sa vulnérabilité en tant qu’homme permet de se libérer de cette vision réductrice de la masculinité.

3. La confiance en autrui

Demander de l’aide nécessite de faire confiance à autrui. La peur d’être déçu ou trahi peut dissuader de faire cette démarche. Dans Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même, Lise Bourbeau parle de la manière dont certaines blessures, datant de l’enfance, peuvent nous empêcher de faire confiance aux autres et donc d’exprimer notre vulnérabilité en leur demandant de l’aide. On renonce à demander de l’aide aux autres de peur que l’autre ne profite de la situation. Accepter de faire confiance aux autres, même s’ils font différemment, permet de dépasser ces blessures et de construire des relations plus sereines avec les autres

4. L’estime de soi

Pour certaines personnes, demander de l’aide peut sembler signifier qu’elles ne sont pas à la hauteur. Ce défi à l’estime de soi est abordé dans Imparfaits, libres et heureux de Christophe André, qui encourage l’acceptation de soi. Accepter ses imperfections et ses faiblesses est le début de la réconciliation avec soi-même. Apprendre à se pardonner et ressentir de la compassion face à ses manques permet de vivre mieux. L’expérience montre d’ailleurs qu’être capable de demander de l’aide quand on est face à une difficulté est plus un signe d’intelligence que l’inverse.

5. La barrière de la communication

Le manque de compétences en communication peut aussi être un obstacle au fait de demander de l’aide. Parfois, les gens ne demandent pas de l’aide simplement parce qu’ils ne savent pas comment s’y prendre. Ils peuvent avoir du mal à exprimer clairement leurs besoins ou à trouver les mots justes pour solliciter de l’assistance auprès de leur entourage. Des ouvrages tels que Comment se faire des amis de Dale Carnegie offrent des conseils sur comment communiquer efficacement ses besoins. Eh oui, exprimer ce dont on a besoin d’une manière claire et explicite, cela s’apprend !

👉 Si vous avez besoin d’aide dans votre vie professionnelle, cliquez ici pour faire appel à un coach ORIENTACTION

Conclusion

Reconnaître ces obstacles au fait de demander de l’aide est un premier pas important pour les surmonter et s’ouvrir à l’entraide, un élément essentiel du bien-être et de la croissance personnelle. La capacité de demander de l’aide est non seulement un signe de force, mais aussi un outil puissant pour naviguer dans la complexité de la vie. Dans un monde devenu plus difficile, demander de l’aide et s’appuyer sur des experts pour nous conseiller, que ce soit dans sa vie professionnelle ou dans sa vie personnelle, est l’une des clefs de la réussite. Vouloir à tout prix réussir seul peut au contraire être perçu comme un manque d’intelligence.

Références :

Brown, B. (2012). Le pouvoir de la vulnérabilité. New York : Kairós.

Bourbeau, L. (2003). Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même. Québec:  Éditions E.T.C.

André, C. (2006). Imparfaits, libres et heureux : Pratiques de l’estime de soi. Paris : Odile Jacob.

Carnegie, D. (1936). Comment se faire des amis ? New York: Simon & Schuster.

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (14/12/2023)

***

➡️ Bénéficiez d’un soutien personnalisé grâce au bilan de compétences ORIENTACTION

➡️ Passez gratuitement le test « faites-vous facilement confiance aux autres ? »

➡️ Découvrez nos formations 100% online

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous