Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Trauma Bonding, Attachement toxique, Relations abusives, Comportements manipulateurs, Victimes de manipulation, Cycle d'abus, Attachement émotionnel malsain, Psychologie des relations toxiques, Victime d'abus psychologique, Dépendance affective, Manipulation émotionnelle, Survivants de relations toxiques, Thérapie de trauma bonding, Guérison des relations abusives, Comportement de bourreau, Dynamique de pouvoir toxique, Syndrome de Stockholm affectif, Reconnaissance des signes d'abus, Santé mentale et relations toxiques, Auto-sabotage émotionnel, Attachement dysfonctionnel, Récupération après une relation toxique, Emprise psychologique, Détachement émotionnel, Résilience face aux abus.
15.01.2024 6 min. de lecture

Qu’est-ce que le « Trauma Bonding » ou attachement à des personnes toxiques ?

Le « trauma bonding » ou lien traumatique en français, est un phénomène psychologique où une victime développe un fort attachement émotionnel envers une personne qui lui cause pourtant de la souffrance, généralement à travers des abus ou des traumatismes. Ce concept est souvent observé dans les relations toxiques, y compris les relations de couple, familiales, et même, dans certains contextes professionnels de souffrance professionnelle.

👉 Passez gratuitement le test : « « un membre de votre famille est-il toxique ? »

1. Comment se développe le « Trauma Bonding » ?

Le lien traumatique se développe généralement dans des situations où le pouvoir (mais pas toujours) est fortement déséquilibré. L’agresseur exerce un contrôle par la manipulation, la peur et l’abus, qu’il soit physique, émotionnel, ou psychologique. La victime, prise au piège dans ce cycle, trouve souvent des excuses pour le comportement de l’agresseur et peut éprouver des difficultés à s’en éloigner. Plus la personne cherche à se détacher et moins elle y parvient.

2. Apprendre à reconnaître les signes du « Trauma Bonding »

Voici quelques signes que vous pouvez repérer chez vous-même ou chez un proche et qui peuvent évoquer une situation de « Trauma Bonding ».

  • Justification des mauvais traitements : la victime tend à justifier ou à minimiser les abus qu’elle subit. Elle trouve des justifications. C’est le cas par exemple d’une femme battue qui explique que son mari la bat parce qu’il est trop stressé à cause de son travail jugé difficile en ce moment ou d’un enfant qui va justifier la violence de sa mère à son endroit parce qu’elle souffre de problèmes de santé mentale.
  • Dépendance émotionnelle : la victime ressent un besoin intense d’approbation et d’attention de la part de l’agresseur. Elle ne peut pas se passer d’avoir son avis, d’être évaluée par lui. Elle est dépendante de son agresseur pour sa propre estime d’elle-même. Il s’agit d’une relation de dépendance proche de celle d’un très jeune enfant avec ses parents.

Cela place la victime en situation de dépendance émotionnelle. Cette dépendance affective peut être associée à une situation de dépendance financière ou matérielle.

  • Difficultés à se détacher : même en reconnaissant les abus qu’elle subit, la victime a du mal à rompre le lien. On observe cela dans les couples où l’un des partenaires use de violences physiques ou psychologiques sur l’autre partenaire. Mais la victime ne parvient pas à rompre la relation et à quitter son conjoint et ce même si elle en les capacités.

Il existe parfois en plus de la violence psychologique ou physique, un chantage affectif ou l’agresseur menace par exemple de se faire du mal en cas de rupture.

  • Réactions émotionnelles intenses : le « Trauma Bonding » peut inclure une alternance entre des périodes de bonheur intense et de détresse profonde. Cet « ascenseur émotionnel » est créé par l’alternance entre des périodes où l’agresseur valorise, encourage et soutient la victime et d’autres moment où il se montre extrêmement dur et cassant envers elle. On alterne donc des périodes d’amour et de violence.

👉 Passez gratuitement le test : « « un membre de votre famille est-il toxique ? »

3. Quelles sont les causes sous-jacentes au « Trauma Bonding » ?

Les raisons derrière la formation d’un lien traumatique à la base d’une relation toxique peuvent être variées. Elles incluent souvent une histoire personnelle d’abus, une faible estime de soi ou une exposition antérieure à des relations dysfonctionnelles qui se répètent. Parfois, les victimes peuvent inconsciemment rechercher des relations qui reflètent des dynamiques familières anciennes, mais nocives.

Ce mécanisme n’est néanmoins pas réservé aux personnes présentant une histoire traumatique. Cela tient au fonctionnement du psychisme humain, qui a tendance à s’attacher aux situations ou aux personnes qui génèrent de la souffrance (cf. Théorie de l’engagement).

4. Comment rompre une relation basée sur le « Trauma Bonding » ?

Rompre un lien traumatique à la base d’une relation toxique n’est pas une tâche facile. Cela nécessite souvent l’intervention d’un professionnel de la santé mentale. Les étapes clés incluent la reconnaissance de l’abus, le renforcement de l’estime de soi, la création d’un réseau de soutien solide, et dans la majorité des cas, une séparation physique et émotionnelle de l’agresseur.

La victime doit acquérir une autonomie psychique et émotionnelle qu’elle n’a pas acquise par le passé du fait d’une histoire traumatique ou simplement parce qu’elle a refusé d’acquérir cette autonomie par crainte des responsabilités ou des difficultés qui lui sont liées.

Conclusion

Le « trauma bonding » est un phénomène complexe qui requiert une compréhension basée sur l’empathie. Reconnaître et briser ces liens n’est pas seulement crucial pour la guérison individuelle, mais aussi pour la prévention des cycles d’abus dans la société. Vous pouvez demander à consulter un coach ORIENTACTION pour vous faire accompagner dans cette séparation.

👉 Passez gratuitement le test : « « un membre de votre famille est-il toxique ? »

Références bibliographiques 

Carnes, P. (1997). The Betrayal Bond : Breaking Free of Exploitive Relationships. Health Communications, Inc.

Walker, L. E. (1979). The Battered Woman. Harper & Row.

Herman, J. L. (1992). Trauma and Recovery: The Aftermath of Violence – From Domestic Abuse to Political Terror. Basic Books.

Finkelhor, D., & Browne, A. (1985). The Traumatic Impact of Child Sexual Abuse: A Conceptualization. American Journal of Orthopsychiatry, 55(4), 530-541.

Miller, A. (1981). The Drama of the Gifted Child : The Search for the True Self. Basic Books.

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (15/01/2024)

***

➡️Passez aussi le test : « souffrez-vous de dépendance affective au sein de votre couple ? »

➡️ Bénéficiez d’un coaching pour faire face à une épreuve de la vie

➡️ Procurez-vous le livre Shadow work journal : Apprivoisez vos parts d’ombre pour apaiser vos souffrances 

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous