Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Sympathie Empathie Intelligence émotionnelle Compréhension émotionnelle Réactions affectives Compassion Connexion émotionnelle Réconfort Relations interpersonnelles Soutien émotionnel Psychologie Communication non verbale Sensibilité aux émotions Réponse émotionnelle Écoute active Partage émotionnel Bienveillance Interaction sociale Émotions humaines Théorie de l'esprit Résonance émotionnelle Validation émotionnelle Aide psychologique Réflexion empathique Émotion contagieuse
21.11.2023 5 min. de lecture

Quelle est la différence entre « empathie » et « sympathie » ?

La distinction entre « empathie » et « sympathie » est souvent floue, mais comprendre leur différence est crucial pour naviguer dans le monde complexe des relations humaines. Cet article vise à éclaircir les différences entre ces deux concepts.

👉 Passez gratuitement le test : « quelle est votre forme d’empathie la plus développée ? »

1. Définition de l’ «empathie »

L’« empathie » est la capacité à ressentir ou à comprendre véritablement ce qu’une autre personne ressent ou pense, en se mettant à sa place. Comme le rappelle Brené Brown (2012) : « L’empathie, c’est sentir avec le cœur ». L’empathie peut avoir plusieurs composantes : cognitive, émotionnelle, compassionnelle. Dans l’empathie cognitive, l’accent est mis sur la compréhension, tandis que dans l’empathie émotionnelle, c’est le partage des émotions, la résonance émotionnelle, qui est mise en avant. Quelle que soit la composante, il convient de bien distinguer l’empathie de la sympathie.

👉 Passez gratuitement le test : « quelle est votre forme d’empathie la plus développée ? »

2. Définition de la « sympathie »

La sympathie implique la reconnaissance des sentiments d’autrui, mais sans nécessairement les comprendre, les partager ou les ressentir soi-même. Comme le rappelle Alfred Adler (1956) : « La sympathie est une relation entre personnes où l’on se tient côte à côte face à un problème commun ». Il est possible d’avoir de la sympathie pour une personne, c’est-à-dire de l’apprécier, sans pour autant chercher à se mettre à sa place. La sympathie est, d’une certaine façon, une forme de respect. On peut aussi parler de bienveillance. Toutefois, à aucun moment, il n’y a volonté de « se mettre à la place de l’autre ».

3. Deux exemples concrets pour mieux cerner les différences entre empathie et sympathie

Premier exemple : différence entre empathie et sympathie dans une situation de perte d’emploi

  • Empathie : votre meilleur ami vient de perdre son emploi et se sent très abattu. Vous lui montrez de l’empathie en écoutant attentivement ses inquiétudes, en validant ses sentiments, et en lui exprimant votre compréhension de sa situation. Vous pourriez dire afin de manifester votre empathie : « Je comprends que tu te sentes perdu et inquiet. J’ai vécu une situation similaire l’année dernière, et je sais à quel point cela peut être difficile. »
  • Sympathie : dans une réaction de sympathie, vous reconnaissez la situation difficile de votre ami mais sans partager ses émotions ou sans chercher à comprendre ce qu’il ressent. Vous pourriez dire : « Je suis vraiment désolé que tu aies perdu ton emploi. J’espère que les choses s’arrangeront bientôt pour toi. » Vous pourriez aussi simplement chercher à lui faire passer un bon moment en l’invitant à prendre un verre ou à aller au cinéma pour qu’il se change les idées.

Deuxième exemple : la maladie d’un proche

  • Empathie : votre collègue vous confie que l’un de ses parents est gravement malade. Faisant preuve d’empathie, vous vous mettez à sa place et ressentez une partie de sa douleur. Vous comprenez qu’il souffre, car si vous étiez à sa place, vous souffririez tout autant. Vous pourriez dire : « Je peux imaginer à quel point cela doit être dur pour toi. Quand ma mère était malade, j’ai aussi ressenti beaucoup d’angoisse. Comment te sens-tu à propos de tout cela ? »
  • Sympathie : en exprimant de la sympathie, vous reconnaîtrez sa douleur, mais sans ressentir émotionnellement ce qu’elle endure ou sans chercher à comprendre ce qu’il ressent. Vous pourriez dire : « C’est vraiment triste d’entendre que ton parent est malade. Je te souhaite beaucoup de force dans cette épreuve. » Par sympathie, vous pourriez chercher à lui apporter ensuite une aide ou un soutien concret. Mais à aucun moment vous ne chercherez à le comprendre.

👉 Passez gratuitement le test : « quelle est votre forme d’empathie la plus développée ? »

Conclusion

Bien que souvent confondus, les concepts d’« empathie » et de « sympathie » représentent deux façons distinctes de réagir aux expériences émotionnelles d’autrui. L’empathie implique de se mettre à la place de l’autre, de ressentir ce qu’il ressent, et de comprendre ses émotions de l’intérieur. Elle est profonde, engagée, et nécessite une connexion émotionnelle authentique.

En revanche, la sympathie se caractérise par un sentiment de compassion ou de préoccupation envers l’autre, sans nécessairement partager ou comprendre pleinement ses émotions. Elle est plus une réaction à la situation de l’autre qu’une immersion dans son expérience émotionnelle.

Comprendre la différence entre ces deux termes est crucial non seulement dans nos interactions personnelles mais aussi dans des contextes professionnels tels que le soin, l’éducation, ou la gestion des ressources humaines. L’empathie peut créer des liens plus profonds et favoriser une meilleure compréhension mutuelle, tandis que la sympathie peut offrir un soutien et un réconfort. Chacune a donc sa place et son importance dans le tissu de nos relations humaines, contribuant à une société plus consciente et connectée.

Références :

Brown, B. (2012). Daring Greatly: How the Courage to Be Vulnerable Transforms the Way We Live, Love, Parent, and Lead. Penguin Publishing Group

Ansbacher, H. L., & Ansbacher, R. R. (Eds.). (1956). The Individual Psychology of Alfred Adler: A Systematic Presentation in Selections from His Writings. Basic Books.

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (21/11/2023)

***

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous