Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Discrimination religieuse Emploi en France Diversité religieuse Égalité des chances Recrutement Droit du travail Laïcité Préjugés Discrimination à l'embauche Liberté religieuse Inclusion en entreprise Marché du travail Politique d'entreprise Sensibilisation Religion en milieu professionnel Éthique professionnelle Droits humains Diversité culturelle Emploi et religion Stéréotypes Lois anti-discrimination Intégration professionnelle Pratiques discriminatoires Identité religieuse Ressources humaines
15.12.2023 3 min. de lecture

Existe-t-il une forme de discrimination religieuse à l’embauche ?

Une étude sur les discriminations religieuses qui interroge

La discrimination religieuse à l’embauche en France est analysée dans cette étude de Marie-Anne Valfort, publiée par l’Institut Montaigne en 2015. Elle repose sur un testing sur CV expérimental, où 6 231 candidatures fictives ont été envoyées à diverses offres d’emploi en France. Dans l’étude, la religion des candidats fictifs était suggérée par le choix des prénoms.

Les chercheurs ont utilisé des prénoms typiquement associés à une religion spécifique. Par exemple, pour suggérer une appartenance musulmane, ils ont utilisé des prénoms comme « Mohamed » ou « Djamila ». Pour indiquer une appartenance catholique, ils ont choisi des prénoms comme « Jean » ou « Marie », et des prénoms comme « David » ou « Esther » pour une appartenance juive.

Cette méthode permettait aux chercheurs de simuler l’effet de la perception de la religion sur les décisions de recrutement sans mentionner explicitement la religion dans les CV.

Quels sont les résultats de cette étude sur la discrimination religieuse ?

Les résultats montrent une discrimination significative, particulièrement envers les candidats musulmans et juifs. Les catholiques ont 30% de chances supplémentaires d’être contactés par rapport aux juifs, et 60% de plus que des musulmans. Ces résultats sont encore plus marqués lorsqu’il s’agit d’hommes plutôt que de femmes.

Ainsi, pour les hommes musulmans, le taux de réponse est quatre fois inférieur à celui des hommes catholiques. L’étude explore également les stéréotypes négatifs associés aux candidats minoritaires et l’impact des profils laïcs et d’exception sur la discrimination.

Quelles sont les recommandations de cette étude pour les RH ?

L’étude propose plusieurs recommandations pour lutter contre la discrimination religieuse à l’embauche :

 

  • Sensibilisation des recruteurs : il est suggéré de renforcer la formation des recruteurs sur les enjeux de la discrimination et sur la manière d’adopter des pratiques de recrutement équitables. C’est ce que fait ORIENTACTION EMPLOI avec ses recruteurs indépendants en les sensibilisant à toutes les formes de discrimination et en les invitant à se centrer uniquement sur la capacité des personnes à réaliser efficacement un travail au-delà de tout autre critère (âge, sexe, origine ou religion).
  • Audits réguliers : encourager les entreprises à réaliser des audits réguliers pour identifier et corriger les biais discriminatoires dans leurs processus de recrutement.
  • Promotion de la diversité : encourager les entreprises à adopter une politique proactive en matière de diversité et d’inclusion.
  • Sanctions renforcées : proposer un renforcement des sanctions contre les entreprises qui se rendent coupables de discriminations.
  • Transparence accrue : inciter les entreprises à être plus transparentes sur leurs politiques et pratiques de recrutement pour prévenir la discrimination.
  • Tests de discrimination : utiliser des tests de discrimination (comme le testing sur CV) pour identifier et corriger les pratiques discriminatoires.

Ces recommandations visent à créer un environnement de travail plus inclusif et à réduire les discriminations religieuses dans le processus de recrutement.

Référence :

Valfort, Marie-Anne. Discriminations religieuses à l’embauche : une réalité. Institut Montaigne, Octobre 2015.

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (14/12/2023)

***

➡️ Passez gratuitement le test « devriez-vous entreprendre un bilan de compétences avec ORIENTACTION ? »

➡️ Bénéficiez d’un coaching pour réussir vos entretiens de recrutement

➡️ Procurez-vous Méthode 16 : développez 16 soft skills et atteignez le bonheur et la réussite

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous