Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Emeric Lebreton Souffrance humaine Psychologie Sept formes Douleur émotionnelle Détresse mentale Thérapie Bien-être mental Traumatisme Guérison Souffrance psychologique Stress Anxiété Dépression Cycles de douleur Résilience Conseils de santé mentale Approches thérapeutiques Compassion Soutien émotionnel Développement personnel Conseils de bien-être Introspection Conscience de soi Gestion de la douleur.
07.02.2024 7 min. de lecture

Les sept formes de souffrance selon Emeric Lebreton, docteur en psychologie

La souffrance humaine prend de nombreuses formes, affectant chaque individu de manière unique. Comprendre les différentes facettes de la souffrance peut non seulement aider à une meilleure prise en charge, mais également à une plus grande empathie envers soi-même et autrui.

Dans cet article, nous explorons les diverses formes de souffrance que les gens peuvent éprouver. Il est en effet important de pouvoir caractériser exactement la souffrance qu’une personne éprouve si l’on veut espérer pouvoir lui fournir un soulagement ou toute autre forme d’aide.

👉 « Êtes-vous en burn-out ? » Faites le test gratuitement avec Xavier, le coach virtuel d’ORIENTACTION

1. La souffrance physique

La souffrance physique est souvent la plus apparente. Elle se manifeste par des douleurs résultant de blessures, de maladies ou de troubles physiques. Cette forme de souffrance peut varier en intensité et en durée, allant de la douleur aiguë à la douleur chronique. La gestion de la souffrance physique est cruciale car elle affecte directement la qualité de vie et peut avoir des répercussions sur le bien-être émotionnel et psychologique.

Exemple : la souffrance physique est une expérience universelle, variant de la douleur aiguë d’une coupure ou d’une brûlure à la douleur chronique d’affections telles que l’arthrite ou la fibromyalgie. Prenons le cas de Léa, une coureuse passionnée, qui a récemment subi une blessure au genou lors d’un marathon. Chaque pas devient un rappel douloureux de sa blessure, affectant non seulement sa capacité à courir, mais aussi ses activités quotidiennes comme monter les escaliers ou même marcher.

2. La souffrance émotionnelle

La souffrance émotionnelle englobe des sentiments tels que la tristesse, l’angoisse, la colère et la frustration. Elle est souvent liée à des expériences de vie spécifiques, telles que des événements traumatisants, des pertes, des déceptions ou des échecs. La souffrance émotionnelle peut être aussi débilitante que la douleur physique et nécessite une attention particulière pour éviter qu’elle ne se transforme en un état plus grave.

Exemple : la souffrance émotionnelle se manifeste à travers des sentiments intenses tels que la tristesse profonde, l’angoisse ou la colère. Prenons le cas de Thomas. Ayant récemment perdu son emploi, traverse une période de forte incertitude et d’anxiété. Cette situation déclenche chez lui une souffrance émotionnelle intense, marquée par des nuits blanches et un sentiment d’impuissance. Confronté à cette détresse, Thomas ressent une pression constante, illustrant comment la souffrance émotionnelle peut perturber l’équilibre mental et émotionnel d’une personne.

3. La souffrance psychologique

La souffrance psychologique inclut des conditions comme la dépression, l’anxiété et d’autres troubles mentaux. Ces états affectent profondément la perception de soi et la capacité à fonctionner dans la vie quotidienne. La stigmatisation associée à la souffrance psychologique peut souvent empêcher les individus de rechercher l’aide dont ils ont besoin, rendant cette forme de souffrance particulièrement insidieuse.

Exemple : Emma, une jeune femme qui, en surface, semble mener une vie ordinaire. Cependant, elle lutte en silence contre une dépression profonde. Ses journées sont marquées par un manque d’énergie, une perte d’intérêt pour les activités qu’elle aimait autrefois et des sentiments persistants de désespoir. Bien qu’elle parvienne à remplir ses obligations quotidiennes, la souffrance psychologique d’Emma l’empêche de ressentir la joie et l’optimisme, la rendant prisonnière de son propre esprit.

4. La souffrance sociale

La souffrance sociale découle de l’isolement, du rejet, de la discrimination et du harcèlement. Vivre en marge de la société ou être victime d’exclusion sociale peut avoir un impact profond sur la santé mentale et émotionnelle d’une personne. Cette forme de souffrance est souvent liée à des facteurs sociétaux plus larges et nécessite une approche holistique pour être traitée efficacement.

Exemple : la souffrance sociale se traduit souvent par un sentiment d’isolement et d’exclusion. Prenons le cas de Maxime, qui a déménagé dans une nouvelle ville pour son travail. Loin de sa famille et de ses amis, il se sent isolé et a du mal à établir de nouvelles relations. Aux réunions sociales, il se sent invisible, comme s’il était en marge des conversations et des interactions. Cette exclusion sociale crée chez Maxime un sentiment de solitude et d’aliénation, illustrant comment la souffrance sociale peut affecter profondément le bien-être émotionnel et l’estime de soi d’une personne.

👉 « Êtes-vous en burn-out ? » Faites le test gratuitement avec Xavier, le coach virtuel d’ORIENTACTION

5. La souffrance existentielle

La souffrance existentielle est liée au sentiment de vide, à l’absurdité de la vie ou à la peur de la mort. Elle se rapporte aux questions fondamentales de l’existence et du sens de la vie. Cette forme de souffrance peut survenir à la suite de crises personnelles ou de moments de profonde introspection.

Exemple : Clara traverse une période où elle se sent perdue et déconnectée. Malgré une carrière réussie et une vie sociale épanouie, elle est confrontée à un sentiment persistant d’insatisfaction et de doute. Elle se questionne sur le but de ses efforts et le sens de son existence, se sentant parfois submergée par la banalité du quotidien. Cette quête de sens et la difficulté à trouver des réponses claires illustrent la nature profonde de la souffrance existentielle, qui peut mener à une remise en question globale de sa place dans le monde.

6. La souffrance relationnelle

La souffrance relationnelle surgit lors de conflits, ruptures ou problèmes familiaux. Les relations humaines étant complexes, elles peuvent souvent être une source de grande joie mais aussi de profonde souffrance. Que ce soit dans les amitiés, les relations amoureuses ou les liens familiaux, les désaccords et les séparations peuvent être extrêmement douloureux.

Exemple : Laura vit une période difficile après la fin de son mariage de plusieurs années. La séparation a été marquée par des désaccords et des incompréhensions mutuelles, laissant Laura avec un sentiment de trahison et de perte. Cette rupture affecte non seulement sa vie familiale, mais aussi sa confiance dans les relations futures. La douleur de Laura souligne comment les conflits relationnels et les séparations peuvent provoquer une souffrance profonde, perturbant l’équilibre émotionnel et la stabilité personnelle.

7. La souffrance spirituelle

La souffrance spirituelle est souvent liée à une crise de foi, une perte de sens ou un questionnement existentiel. Elle survient lorsque les croyances ou les valeurs fondamentales d’une personne sont remises en question, menant à un sentiment de désorientation ou de désespoir. Cette forme de souffrance peut être particulièrement profonde car elle touche à l’essence même de ce qui donne un sens à la vie pour l’individu.

Exemple : Alice, qui a longtemps trouvé du réconfort et un sens à sa vie à travers ses croyances spirituelles. Cependant, après une série d’événements tragiques, dont la perte d’un être cher, elle commence à douter de la présence d’une force supérieure ou d’un dessein dans l’univers. Cette remise en question profonde conduit Alice à se sentir désorientée, en proie à un sentiment de vide et d’absence de direction. Elle lutte pour trouver un nouvel équilibre dans sa vie, illustrant ainsi la manière dont la souffrance spirituelle peut provoquer une profonde introspection et un sentiment de désarroi face à l’inconnu.

Conclusion

La souffrance, sous toutes ses formes, fait partie intégrante de l’expérience humaine. Reconnaître et comprendre les différents types de souffrance est essentiel pour développer de la compassion envers soi-même et envers les autres. Il est important de se rappeler que, quel que soit le type de souffrance, chercher de l’aide et du soutien est un signe de force et un pas important vers la guérison.

👉 « Êtes-vous en burn-out ? » Faites le test gratuitement avec Xavier, le coach virtuel d’ORIENTACTION

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (06/02/2024)

***

➡️ Bénéficiez d’un coaching pour lutter contre la dépression

➡️ En savoir plus sur le bilan de compétences comme outil de confiance en soi

➡️ Cliquez pour comprendre les problèmes de santé mentale en vidéo

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous