Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Élagueur grimpeur, métier de l’arboriculture, travail en hauteur, entretien des arbres, compétences en grimpe, formation en élagage, sécurité au travail, équipement d’élagage, coupe des arbres, préservation des arbres, horticulture, travail en plein air, conservation de la nature, gestion forestière, protection de l’environnement, compétences physiques, carrière en plein air, travail autonome, emploi en élagage, profession de l’arbre, travail manuel, gestion des espaces verts, taille d’arbre, respect de l’environnement, métier de la nature.
28.03.2023 4 min. de lecture

Fiche métier : élagueur grimpeur

DEVENIR ÉLAGUEUR GRIMPEUR : MISSIONS, AVANTAGES, DIFFICULTÉS, FORMATION, PERSPECTIVES

Un élagueur grimpeur taille des arbres, en opérant à plusieurs mètres du sol. Nous vous proposons, dans cet article, d’explorer ce métier, ses avantages et difficultés. Sont décrites également les différentes voies pour devenir élagueur grimpeur, la rémunération de ce professionnel et les perspectives d’évolution.

Quelles sont les missions d’un élagueur grimpeur ?

Un élagueur grimpeur peut tailler des arbres à diverses fins : esthétique, limitation de l’ombrage, dangerosité d’un branchage qui menace de tomber, stimulation de la production fruitière… Ce professionnel peut aussi participer à l’abattage d’un arbre ou un haubanage.

La première étape de son travail consiste à étudier le terrain et l’état général de l’arbre. Cela lui permet de concevoir un plan d’accès vers la zone et de déterminer l’angle d’attaque le plus sain pour l’arbre et le plus sûr pour lui-même et l’environnement direct (passants, collègues, bâtiments).

Il prépare son chantier dans le respect des normes de sécurité des biens et des personnes, toujours en binôme. Puis il grimpe à l’arbre et procède à l’élagage, en hauteur, à bord d’une nacelle ou harnaché au tronc de l’arbre. Il peut se trouver seul ou pas dans un arbre, mais il y a toujours une personne au sol (homme de pied) lors des opérations d’élagage.

Ce professionnel maîtrise parfaitement son outillage, mais aussi les techniques de grimpe et de tailles. Il veille également à l’entretien du matériel.

Pourquoi devenir élagueur grimpeur ?

Le métier d’élagueur grimpeur convient particulièrement à des personnes passionnées par les arbres et aimant travailler en hauteur.

Il permet d’exercer dans des environnements très variés (espaces publics, jardins privés, parcs…), et au sein d’un groupe où l’esprit d’équipe prédomine.

Quelles sont les difficultés du métier ?

Le métier d’élagueur grimpeur fait partie des professions à risque (chute, blessure avec du matériel tranchant…). En outre, les missions nécessitent une excellente condition physique. Ce professionnel doit en effet grimper avec souvent quinze kilos de matériel sur le dos. En exerçant à l’extérieur et durant toute l’année, il subit aussi les aléas météorologiques.

Les lieux d’intervention se trouvent parfois loin de l’entreprise, ce qui génère alors des déplacements importants.

Comment devenir élagueur grimpeur ?

Devenir élagueur grimpeur par la formation initiale

Devenir élagueur grimpeur nécessite l’obtention du certificat de spécialisation Taille et soins des arbres. La formation, proposée par une cinquantaine de centres en France, dure un an. Elle est accessible après un CAP ou un bac pro du domaine agricole.

Devenir élagueur grimpeur par la voie de la formation professionnelle continue

Il est possible de devenir élagueur grimpeur après une reconversion en obtenant la certification professionnelle arboriste élagueur, par la voie de la formation professionnelle continue ou en contrat de professionnalisation.

Ce diplôme est également accessible via une VAE.

Le bilan de compétences ORIENTACTION permet de sécuriser une reconversion en vous amenant à construire un projet professionnel ayant du sens pour vous.

Rémunération et perspectives

Un élagueur grimpeur travaille le plus souvent pour une entreprise d’élagage ou d’aménagement paysager. Sinon, il exerce pour une entreprise de travaux forestiers, une collectivité locale ou l’ONF. Son salaire moyen est de 2 150 € brut mensuel (hors primes et indemnités). Un débutant touche le Smic.

Après quelques années d’expérience, un élagueur grimpeur peut évoluer vers un poste de chef d’équipe, puis chef de chantier élagage.

Ce professionnel peut aussi créer sa propre entreprise.

Découvrez les compléments offerts par ORIENTACTION :

Si vous exercez le métier d’élagueur grimpeur et que vous souhaitez vous reconvertir, nous vous conseillons l’article suivant :

Dans quel métier se reconvertir quand on est élagueur grimpeur ?

Découvrez également Revolution Robot, un outil gratuit développé par ORIENTACTION pour évaluer le risque d’automation d’un métier.

Auteur : Sandra Grès (28/03/2023)

➡️ Passez gratuitement le test « devriez-vous entreprendre un bilan de compétences avec ORIENTACTION ? »

➡️ Bénéficiez d’un coaching « orientation de carrière» avec un(e) coach ORIENTACTION

➡️ Procurez-vous Aussi serein qu’un arbre

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous