Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Bilan de compétences, Durée optimale, Six mois, Évaluation professionnelle, Carrière, Développement personnel, Orientation professionnelle, Efficacité du bilan, Planification de carrière, Gestion du temps, Objectifs professionnels, Conseil en carrière, Auto-évaluation, Réorientation professionnelle, Compétences et talents, Conseil en évolution professionnelle, Formation continue, Stratégie de carrière, Productivité du bilan, Plan d'action, Découverte de soi, Exploration professionnelle, Conseil en RH, Analyse des compétences, Coaching professionnel.
19.01.2024 4 min. de lecture

Pourquoi un bilan de compétences ne doit pas durer plus de 6 mois ?

La réalisation d’un bilan de compétences est un processus clé dans le développement professionnel et personnel d’une personne. Cependant, il est crucial de comprendre pourquoi ce processus ne devrait pas s’étendre au-delà d’une durée six mois. Cette limite de temps est non seulement bénéfique pour le rythme et l’efficacité de l’accompagnement mais contribue également à réduire les risques d’abandon.

👉 En savoir plus sur le bilan de compétences ORIENTACTION

1. L’importance du rythme dans l’accompagnement

Un bilan de compétences nécessite une réflexion approfondie et une analyse méticuleuse des compétences, des intérêts et des aspirations professionnelles. Cependant, il est essentiel de maintenir un rythme soutenu pour éviter la stagnation. Une prestation trop longue peut entraîner une perte d’engagement et de motivation.

Fixer un délai maximal de six mois permet de garder le cap et d’encourager le client à progresser de manière constante et efficace. L’expérience a montré que la bonne durée d’un bilan de compétences était comprise entre 4 et 6 mois.

2. Les risques d’un bilan de compétences trop long

 Un bilan de compétences qui s’étire au-delà de six mois comporte plusieurs risques :

  • Risque d’abandon élevé : plus le processus est long, plus le risque d’abandon est élevé. Les clients peuvent se sentir démotivés ou dépassés par la longueur de la démarche. Le risque est celui d’abandonner.
  • Perte de concentration : une durée excessive peut entraîner une perte de focus sur les objectifs initiaux. La prestation se délite. Le bilan de compétences est normalement un tremplin vers le changement.
  • Retard dans la prise de décision professionnelle : un bilan prolongé peut retarder les décisions importantes et l’évolution professionnelle du client. Ceci est d’autant plus vrai pour une personne en recherche d’emploi.

 👉 En savoir plus sur le bilan de compétences ORIENTACTION

3. Les bonnes pratiques pour un bilan de compétences efficace

Pour réussir un bilan de compétences dans un délai de 4 à 6 mois, les consultants peuvent adopter plusieurs bonnes pratiques :

  • Planification des rendez-vous : établir un planning des rendez-vous dès le début du bilan du compétences est essentiel. Programmer à l’avance permet de maintenir un rythme régulier et d’assurer la progression de la prestation.
  • Cadrage temporel de la prestation : il convient de définir clairement la durée de la prestation et le rythme dès le départ. Le client doit avoir conscience du temps que lui prendra la prestation autant pour la réalisation des rendez-vous que les travaux complémentaires.
  • Connaissance de soi en un mois : nous recommandons de regrouper les quatre premières séances dédiées à la connaissance de soi (valeurs, besoins, personnalité et talents) sur une période d’un mois, avec un rythme intensif (ce qui correspond aux ebooks intro, 1 et 2). En regroupant ces séances, on laisse du temps au client pour les étapes suivantes qui sont souvent plus longues à réaliser notamment quand il y a un stage ou des enquêtes-métiers.
  • Gestion des reports de rendez-vous : le consultant doit accepter les reports de manière exceptionnelle tout en rappelant l’importance de l’engagement dans le processus. Les absences répétées ne sont pas acceptables.
  • Groupement des séances si nécessaire : pour maintenir le rythme, il est parfois judicieux de regrouper deux séances. Quand un retard trop important a été pris, c’est la bonne stratégie.

En suivant ces lignes directrices, les consultants peuvent offrir un bilan de compétences à la fois efficace et adapté aux besoins de leurs clients, tout en respectant un cadre temporel optimisé.

À noter pour les demandeurs d’emploi : quand une personne est inscrite à France Travail, elle a par définition du temps. Aussi dans ce cas, un bilan de compétences ne devrait pas dépasser 3 mois. Il est important d’avoir un rythme soutenu dans ce cas, pour favoriser le retour à l’emploi de la personne au plus vite.

👉 En savoir plus sur le bilan de compétences ORIENTACTION

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (19/01/2024)

***

➡️ Découvrez les 5 raisons de faire un bilan de compétences avec ORIENTACTION en vidéo

➡️ Évaluez gratuitement vos 16 soft skills avec Harmony

➡️ Passez aussi le test des 32 personnalités Préférences®

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous