Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Vieillissement cérébral, Santé du cerveau, Étude neurologique, Déclin cognitif, Recherche sur le cerveau, Capacité de réflexion, Vieillissement mental, Neuroscience, Cerveau et âge, Mémoire et âge, Fonctions cognitives, Processus de pensée, Santé neurologique, Ralentissement psychomoteur, Prévention Alzheimer, Démence, Maladies neurodégénératives, Psychologie du vieillissement, Temps de réaction, Capacité de décision, Université de Heidelberg, Test cognitif, Préjugés sociétaux, Évolution cognitive, Longévité cérébrale.
19.01.2024 3 min. de lecture

À quel âge commence à vieillir notre cerveau ?

La question de l’âge auquel le cerveau commence à vieillir a toujours suscité de vifs débats dans le monde scientifique. Une étude récente menée par des chercheurs allemands offre de nouvelles perspectives sur ce sujet, en révélant que le déclin cognitif lié à l’âge pourrait survenir plus tard qu’on ne le pensait auparavant. Cet article synthétise et explore les implications de cette découverte.

👉 Passez gratuitement le test : « êtes-vous orienté cerveau droit ou cerveau gauche ? »

1. De nouvelles découvertes sur le vieillissement cérébral

Contrairement à la croyance populaire que le cerveau commence à décliner juste après la vingtaine, l’étude menée par l’Institut de psychologie de l’université de Heidelberg a montré que notre capacité à réfléchir rapidement ne diminue pas avant l’âge de 60 ans.

Selon le Dr Mischa von Krause, l’auteur principal de l’étude, il y a certes un ralentissement du temps de réaction dès 20 ans, mais cela est dû à une plus grande prudence dans la prise de décision et à des processus non-décisionnels plus lents, plutôt qu’à un déclin de la vitesse mentale.

2. Méthodologie et portée de l’étude

L’étude, qui a impliqué 1 185 882 volontaires âgés de 10 à 80 ans, a été réalisée en ligne. Les participants ont été soumis à des tests consistant à classer des mots dans des catégories positives ou négatives, avec des thèmes liés aux préjugés sociétaux.

Thomas Boraud, directeur de l’Institut des maladies neurodégénératives de l’université de Bordeaux, a souligné l’importance de cette étude, tant par sa taille d’échantillon exceptionnelle que par son approche de la science participative.

👉 Passez gratuitement le test : « êtes-vous orienté cerveau droit ou cerveau gauche ? »

3. Les implications médicales de l’étude

Ces résultats pourraient s’avérer cruciaux pour la prévention des maladies neurodégénératives. Comme l’indique Thomas Boraud, les tests psychomoteurs révélant un ralentissement par rapport à des sujets du même âge pourraient devenir un indicateur précoce de maladies telles qu’Alzheimer, la démence ou Parkinson. Cette étude ouvre donc la voie à de nouvelles stratégies de diagnostic et de prévention.

Conclusion

La recherche récente sur le vieillissement du cerveau apporte une perspective optimiste, suggérant que le déclin cognitif pourrait ne pas commencer aussi tôt que nous le pensions. Ces découvertes ont des implications significatives, non seulement pour notre compréhension du vieillissement cérébral, mais aussi pour le développement de stratégies préventives contre les maladies neurodégénératives.

En continuant à explorer et à comprendre les mécanismes du cerveau, la science médicale peut progresser vers de meilleures interventions et traitements pour maintenir la santé cognitive tout au long de la vie.

👉 Passez gratuitement le test : « êtes-vous orienté cerveau droit ou cerveau gauche ? »

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (19/01/2024)

***

➡️ Passez aussi le test des 7 besoins professionnels et personnels Needs®

➡️Engagez un bilan de compétences pour faire le point sur votre carrière

➡️ Découvrez notre formation : découvrir son Ikigai pour tracer son chemin de vie

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous