Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Syndrome de glissement Personnes âgées Démoralisation Perte de volonté Déclin psychologique Isolement social Perte d'appétit Fatigue Dépression chez les seniors Changements comportementaux Soutien psychologique Maison de retraite Soins aux aînés Traumatisme émotionnel Qualité de vie Activités sociales Nutrition des seniors Hygiène personnelle Aidants Interactions familiales Santé mentale des personnes âgées Prévention du syndrome Adaptation environnementale Attention aux aînés Approche globale des soins
31.01.2024 4 min. de lecture

Qu’est-ce que le syndrome de glissement chez les personnes âgées ?

Le syndrome de glissement est un phénomène peu connu mais significatif qui affecte les personnes âgées, caractérisé par un déclin progressif de l’état général et une perte d’intérêt pour l’environnement et la vie.

Cet article explore les aspects clés du syndrome de glissement, en abordant ses causes, symptômes, et les approches de soins et de soutien disponibles pour les personnes âgées concernées.

👉 Passez gratuitement le test : « souffrez-vous de dépression ? »

1. Comment comprendre le syndrome de glissement chez les personnes âgées ?

Le syndrome de glissement, également connu sous le nom de « syndrome de démoralisation », est une condition observée principalement chez les personnes âgées. Il se manifeste par un abandon progressif de la volonté de vivre, conduisant à un déclin physique et psychologique.

Ce syndrome peut survenir à la suite d’événements traumatisants, tels que la perte d’un proche, le déménagement dans une maison de retraite, ou après une maladie grave. Il est souvent caractérisé par un désintérêt pour les activités précédemment appréciées et une diminution de l’interaction sociale.

👉 Passez gratuitement le test : « souffrez-vous de dépression ? »

2. Les symptômes et le diagnostic

Les symptômes du syndrome de glissement comprennent la perte d’appétit, la fatigue, le manque d’hygiène personnelle, l’isolement, et parfois la dépression. Le diagnostic est principalement clinique et se base sur l’observation des changements comportementaux et de l’état général de la personne.

Il est important pour les soignants et les professionnels de la santé d’être attentifs à ces signes, car le syndrome de glissement n’est pas toujours facile à identifier.

3. La prise en charge et le soutien

La prise en charge du syndrome de glissement nécessite une approche globale et personnalisée. Cela peut inclure un soutien psychologique, la stimulation des activités sociales, et une attention particulière à la nutrition et à l’hygiène.

L’implication de la famille et des aidants est essentielle pour encourager la personne à s’engager dans des activités et maintenir des liens sociaux. La prévention passe aussi par une attention constante aux changements de comportement et un environnement adapté aux besoins des personnes âgées.

4. Comment soulager les symptômes du syndrome de glissement chez les personnes âgées ?

Voici quelques stratégies pour aider à soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie :

  • Assurer une présence physique et affective : un soutien émotionnel constant et une présence rassurante sont essentiels. Passer du temps avec la personne, écouter ses préoccupations, et offrir une compagnie peut aider à atténuer le sentiment d’isolement.
  • Pratiquer la stimulation mentale : encourager des activités stimulantes telles que la lecture, les jeux de mémoire, ou les loisirs créatifs pour maintenir l’engagement mental et émotionnel.
  • Exercer une activité physique adaptée : des exercices légers et adaptés, comme la marche ou la gymnastique douce, peuvent contribuer à maintenir la mobilité et l’indépendance, et améliorer l’état d’esprit général.
  • S’alimenter sainement : une alimentation saine et équilibrée est cruciale. Veiller à ce que les repas soient nutritifs, faciles à manger et adaptés aux préférences et aux besoins spécifiques.
  • Mettre en place un suivi médical : assurer un suivi médical régulier pour surveiller et traiter tout problème de santé sous-jacent pouvant contribuer au syndrome de glissement.
  • Faire appel à des thérapies complémentaires : explorer des thérapies complémentaires comme la musicothérapie, l’aromathérapie ou la méditation peut avoir des effets bénéfiques sur l’humeur et le bien-être général.

Conclusion

Le syndrome de glissement chez les personnes âgées est un défi à la fois pour les individus touchés et pour leurs proches. Une compréhension approfondie de ce syndrome, ainsi qu’une approche bienveillante et adaptée, sont cruciales pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

La reconnaissance précoce des symptômes et une prise en charge adaptée peuvent faire une grande différence dans la gestion de cette condition complexe.

👉 Passez gratuitement le test : « souffrez-vous de dépression ? »

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (31/01/2024)

***

➡️ Bénéficiez d’un coaching pour lutter contre la dépression

➡️ Lisez cette histoire inspirante pour faire confiance à la vie

➡️ Procurez-vous le livre Ce que j’aimerais te dire encore, un livre qui fait du bien

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous