Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Perte de cheveux, Recrutement, Discrimination à l'embauche, Calvitie, Image professionnelle, Préjugés en entretien, Apparence au travail, Confiance en soi, Impact psychologique, Standards de beauté, Gestion des ressources humaines, Diversité en entreprise, Égalité des chances, Stigmatisation, Perception sociale, Image de soi, Entretiens d'embauche, Pression esthétique, Professionnalisme, Inclusion en milieu de travail, Normes de l'apparence, Bien-être au travail, Sensibilisation à la diversité, Politiques d'embauche, Valorisation des compétences.
14.12.2023 2 min. de lecture

Quel est le rapport entre perte de cheveux et recrutement ? On vous explique tout !

Plusieurs études de l’Université de Pennsylvanie, menées par le Dr. Albert Mannes, ont révélé que les hommes chauves sont souvent perçus comme plus dominants, masculins et puissants que les hommes ayant une chevelure complète. Cette perception de dominance pourrait être bénéfique dans le milieu professionnel notamment pour accéder à des postes à responsabilités.

Cependant, l’étude a également montré que les hommes avec des cheveux clairsemés sont perçus comme les moins attractifs et les moins dominants. Dit autrement, les personnes qui n’ont plus de cheveux du tout bénéficient d’un stéréotype positif associé à une forme de charisme, tandis que les personnes qui sont une calvitie débutante ou commencent à perdre leurs cheveux sont perçues plus négativement.

Mannes a suggéré que ces perceptions sont liées à des images masculines traditionnelles qu’on retrouve dans les métiers du sport ou de l’armée ou à des stars hollywoodiennes. Dans l’une de ses études, Mannes démontre ainsi que les hommes connaissant une perte de cheveux visible et qui se rasent la tête peuvent augmenter leur confiance en soi en bénéficiant du stéréotype positif, plutôt que de souffrir du stéréotype négatif.

Certes, les apparences peuvent conduire à des pratiques discriminatoires contre lesquelles il convient de lutter, mais on peut aussi les utiliser dans un but stratégique pour améliorer sa perception par autrui et ainsi augmenter ses chances d’accéder à certains postes intéressants dans le cadre d’un recrutement interne ou externe. À vous de voir ce que vous souhaitez faire si vous êtes dans cette situation !

Référence scientifique :

Mannes, A. (2012). Shorn Scalps and Perceptions of Male Dominance. Social Psychological and Personality Science. Volume 4. Issue 2.

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (14/12/2023)

***

➡️ Bénéficiez d’un coaching pour préparer vos entretiens de recrutement et d’évaluation

➡️ Évaluez gratuitement vos 16 soft skills avec Harmony

➡️ Passez aussi le test des 7 besoins professionnels et personnels Needs®

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous