Boutique
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

BILAN DE COMPÉTENCES

FICHE MÉTIER : COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE ?

Un kinésithérapeute a pour rôle de rétablir ou suppléer l’altération des capacités fonctionnelles de ses patients. Nous vous proposons, dans cet article, d’explorer ce métier, ses avantages et difficultés. Sont décrites également les différentes voies pour devenir kinésithérapeute, leur rémunération et les perspectives d’évolution.

kinésithérapeute, masseur, bien-être, rééducation, paramédical, kiné, masseur-kinésithérapeute, santé, formation, rémunération, bilan de compétences, ORIENTACTION

Quelles sont les missions d’un kinésithérapeute ?

Un kinésithérapeute assure la rééducation des personnes atteintes de paralysies, de troubles neurologiques, et des accidentés.

Il aide également les patients souffrant d’affections respiratoires, circulatoires ou rhumatismales à retrouver une fonction motrice normale.

Ce professionnel s’appuie sur le diagnostic du médecin, l’examen des radiographies, et son propre examen clinique, pour décider du traitement à mettre en œuvre. Il peut s’agir de massages, de soins par les ultrasons, la chaleur ou le froid, ou d’exercices à pratiquer par le patient sous son contrôle.

Il agit, sur prescription médicale, à la fois sur l’altération de capacités fonctionnelles et la réduction, voire la suppression, de la douleur.

En outre, le kinésithérapeute donne des conseils à ses patients afin d’éviter la récidive de certains troubles (lombalgies, entorses…).

Pourquoi devenir kinésithérapeute ?

Kinésithérapeute est d’abord un métier de contact, particulièrement humain.

Il bénéficie de perspectives d’emploi favorables. En outre, il existe de nombreuses possibilités d’évolution. La formation continue permet d’élargir leurs solutions thérapeutiques et leur offre de soins.

Quelles sont les difficultés du métier ?

Avant de devenir kinésithérapeute, il faut passer par une formation coûteuse et sélective.

Le professionnel exerce ensuite généralement en horaires décalés, afin de s’adapter aux disponibilités de sa clientèle.

Il travaille essentiellement debout. En outre, la manipulation des patients et la  pratique de massages demandent des efforts physiques non négligeables. Une bonne résistance physique est donc nécessaire.

Comment devenir kinésithérapeute ?

Devenir kinésithérapeute par la formation initiale :

Pour devenir kinésithérapeute, le diplôme d’État de masseur kinésithérapeute est obligatoire. Cela nécessite cinq années d’études après le bac : une année en LAS (licence accès santé, en kinésithérapie) ou PASS (parcours d’accès spécifique santé) ou L1 STAPS ou L1 biologie, puis quatre ans dans un institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK).

Les titulaires de certains diplômes dans le domaine de la santé (DE infirmier, psychomotricien) peuvent intégrer un IFMK avec une dispense de certains enseignements. La sélection se fait sur dossier et entretien.

Devenir kinésithérapeute par la voie de la formation professionnelle continue :

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier de kinésithérapeute peuvent préparer le diplôme d’État de masseur kinésithérapeute par la voie de la formation continue des adultes.

Le bilan de compétences ORIENTACTION permet de sécuriser votre reconversion en vous amenant à construire un projet professionnel ayant du sens pour vous.

Groupe leader dans l’accompagnement professionnel, ORIENTACTION dispose de plus de 300 cabinets en France métropolitaine et DOM-TOM.

Pour toute demande de rendez-vous ou de renseignement, vous pouvez prendre contact :

Rémunération et perspectives

La majorité des kinésithérapeutes exercent en libéral. D’autres travaillent dans des hôpitaux, des maisons de retraite, des centres de rééducation fonctionnelle ou encore des établissements thermaux.

Dans la fonction publique hospitalière, le salaire mensuel brut d’un masseur kinésithérapeute est de 2 540 € en début de carrière et de 4 554 € en fin de carrière.

Après quatre ans d’exercice, un kinésithérapeute peut préparer le diplôme de cadre de santé en un an, ou celui de directeur de soins en deux ans.

Il existe également plusieurs passerelles pour bifurquer vers un autre métier du secteur paramédical (ostéopathie…), avec des dispenses de formation.

Auteur : Sandra Grès (08/11/2022)

Découvrez les compléments offerts par ORIENTACTION :

Si vous exercez le métier de kinésithérapeute  et que vous souhaitez vous reconvertir, nous vous conseillons l’article suivant :

DANS QUEL MÉTIER SE RECONVERTIR QUAND ON EST KINÉSITHÉRAPEUTE ?

***

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION. Nous vous accompagnons !

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Découvrir la boutique ORIENTACTION