Boutique Nouveau : Testez-vous !
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

BILAN DE COMPÉTENCES

SE RECONVERTIR POUR REDONNER DU #SENS À SA VIE : LE MÉTIER D’ASSISTANT D’ÉDUCATION

Une expérience d’assistant d’éducation représente un atout conséquent pour se préparer au métier de professeur. Nous vous proposons, dans cet article, de plonger dans le quotidien de ces professionnels. Sont abordées également les difficultés rencontrées, l’accès au métier d’assistant éducatif et les perspectives.

assistant d'éducation, métier, pédagogique, lycée, collège, école, enseignement, diplôme, formation, accès au métier, perspectives d'évolution, salaire, ORIENTACTION, bilan de compétences, professeur, enseignant, éducation nationale, rémunération

En quoi consiste le métier d’assistant d’éducation ?

L’assistant d’éducation (AE ou AED), aussi appelé surveillant scolaire, soutient l’équipe éducative et le conseiller principal d’éducation (CPE) dans les écoles primaires, les collèges et les lycées. Sa fonction principale consiste à encadrer et surveiller les élèves.

Il doit faire appliquer le règlement intérieur et veiller à la sécurité. Il intervient notamment durant les temps de permanence, certains devoirs sur table et les intercours. De façon générale, l’assistant surveille également les locaux et l’accès à l’établissement.

Ce surveillant a souvent un rôle de médiateur entre les élèves et l’équipe pédagogique.

En soutien du CPE, l’assistant éducatif gère les absences et les retards des élèves. Il contacte les familles en cas d’absence. Cet agent assure également certaines tâches administratives liées à la vie de l’établissement (les inscriptions, la rentrée, les examens…).

Dans le cadre d’activités éducatives, l’assistant d’éducation aide le personnel de l’équipe pédagogique et administrative. Il peut aussi encadrer les élèves durant des activités parascolaires au sein de l’établissement (sport, culture ou loisirs). L’intégration des élèves handicapés et la prise en charge des élèves malades (accompagnement à l’infirmerie, appel des parents) font également partie de ses missions.

Certains assistants d’éducation ont des missions spécifiques. Ainsi les assistants pédagogiques (AP) assistent les enseignants auprès des élèves en difficulté. Les assistants de prévention et de sécurité (APS) quant à eux sont chargés de la prévention de la violence scolaire.

Pourquoi exercer le métier d’assistant d’éducation ?

Le caractère humain de la profession est souvent cité comme le premier avantage. Le métier d’assistant éducatif répond ainsi à la fois à un besoin de contact et de stimulation. Au contact régulier des élèves, un assistant d’éducation peut détecter des situations préoccupantes, comme le harcèlement scolaire, par exemple.

En outre, les horaires de travail sont réguliers. Les surveillants bénéficient également des vacances scolaires, de la prise en charge d’une partie de leurs titres de transport et de leurs frais de déplacement.

Quelles sont les difficultés du métier d’assistant d’éducation ?

La première difficulté du métier est la précarité du statut. En effet, un assistant d’éducation ne peut être recruté qu’en CDD renouvelable. Et il n’y a pas de possibilité de CDI à l’issue de son contrat.

Par ailleurs, contrairement aux enseignants, les surveillants scolaires ne bénéficient pas d’une prime s’ils exercent dans un établissement situé dans un quartier REP ou REP+.

Comment devenir assistant d’éducation ?

Aucune formation n’est nécessaire pour devenir surveillant scolaire. Ces postes sont ouverts à tous les bacheliers majeurs. Pour les assistants occupant des fonctions d’assistants pédagogiques ou de prévention, un diplôme de niveau bac+2 est néanmoins requis. Il faut avoir au moins 20 ans pour la surveillance en internat.

La procédure officielle pour candidater est de passer par la plateforme SIATEN (système d’information des agents temporaires de l’éducation nationale) de votre académie. Une fois enregistrée, votre candidature est communiquée aux établissements scolaires. Vous êtes alors contacté directement par les employeurs potentiels.

Mais il est tout à fait possible d’envoyer directement votre CV et votre lettre de motivation au collège ou lycée qui vous intéresse.

Les assistants éducatifs sont des agents non titulaires de l’État. Le recrutement se fait pour une durée de un, deux ou trois ans. Il peut s’agir d’un temps complet ou non. Les agents peuvent cumuler plusieurs contrats à temps partiels d’assistant d’éducation.

Rémunération et perspectives

De plus en plus d’élèves ont besoin d’un accompagnement plus soutenu. La crise sanitaire a également généré l’ouverture de postes supplémentaires, notamment en raison de l’absence de certains professeurs et personnels administratifs.

D’autre part, l’Éducation nationale crée de nouvelles fonctions : dans les bibliothèques, les centres de documentation… On observe ainsi une embauche croissante d’assistants éducatifs.

Le salaire brut mensuel d’un surveillant scolaire est généralement de 1 607 € pour un temps plein (803 € pour un mi-temps). L’indemnité horaire pour les heures supplémentaire a été fixée à 13,11 € en décembre 2021.

Le poste de surveillant scolaire est temporaire, sans évolution possible. Le contrat de droit public peut être renouvelé plusieurs fois, sans excéder un total de six ans. Les étudiants, notamment les boursiers, sont prioritaires pour les postes d’assistant d’éducation.

Si vous vous préparez aux concours menant au métier d’enseignant, vous pouvez signer un contrat d’assistant d’éducation de trois ans. Ce dernier s’étendra alors de votre deuxième année de licence (L2) à la première année de master (M1).

Vous seront ainsi confiées progressivement des fonctions d’éducation et d’enseignement en plus de vos missions de soutien et d’accompagnement.

Auteur : Sandra Grès (13/09/2022)

Découvrez les compléments offerts par ORIENTACTION :

Si vous souhaitez arrêter le métier d’assistant d’éducation et vous reconvertir, nous vous conseillons l’article suivant :

Dans quel métier se reconvertir quand on est assistant d’éducation ?

***

Vous souhaitez être accompagné(e) dans la définition de votre projet professionnel et le choix de vos formations par un expert, contactez ORIENTACTION. Nous vous accompagnons !

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous