Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Histoire inspirante, ambition démesurée, piège, équilibre de vie, sagesse, humilité, bien-être mental, valeurs authentiques, limites personnelles, leçons de vie, contentement, réussite responsable, priorités, éthique, modestie, autodiscipline, introspection, gestion des attentes, ambition saine, mesure, réalisme, objectifs raisonnables, autoévaluation, prudence, responsabilité.
02.02.2023 7 min. de lecture

Histoire inspirante : viser haut mais pas trop…

Il était une fois un enfant. Cet enfant vivait chez un grand sage qui avait été chargé par ses parents de lui transmettre son enseignement. Ce sage possédait une bibliothèque très particulière : elle contenait tous les livres du monde.

Dès son arrivée, le sage avait mis en garde l’enfant, lui interdisant de se rendre seul dans la grande bibliothèque. Plus exactement, il avait prononcé ces mots : « Cette bibliothèque recèle tout le savoir du monde. Il a fallu cinq siècles aux plus grands sages pour la constituer. Le savoir est une chance immense pour celui qui sait apprendre. Mais le savoir peut aussi être très dangereux pour celui qui ne sait pas apprendre. Avant d’apprendre, tu dois apprendre à apprendre. Aussi, je te demande de ne jamais te rendre seul dans la grande bibliothèque. »

Cet interdit ne fit qu’accentuer la curiosité du jeune enfant qui était venu chez le sage pour y recevoir son enseignement. Un jour que le sage était parti au marché pour chercher des provisions, l’enfant, impatient de tout connaître, s’aventura seul dans la bibliothèque.

Ce fut pour lui une découverte extraordinaire. Il y avait tellement de livres… des livres sur la littérature, les sciences physiques, les mathématiques, les sciences naturelles, mais aussi les sciences humaines comme l’histoire, la sociologie ou la psychologie. Il y avait des livres qui traitaient de grands personnages de l’histoire, d’autres des religions, d’autres encore de contrées lointaines peuplées de tribus aux us et coutumes étranges et passionnantes.

L’enfant fut tellement fasciné par tous ces livres, par tout ce savoir qu’il se mit en tête de lire tous les livres que contenait la grande bibliothèque. Il se fit la promesse d’avoir lu tous les livres du monde avant sa mort.

Au début, il venait passer deux heures par jour dans la bibliothèque. Il profitait de ce que le vieux sage fit sa sieste pour se faufiler dans la grande salle, ni vu ni connu. Il s’asseyait alors entre deux rayons et se mettait à lire.

Se rendant compte qu’à ce rythme, il ne parviendrait jamais à tout lire, il vint bientôt y passer tous ses après-midis. Après sa sieste, le sage partait très souvent rendre visite à des amis avec qui il discutait et réfléchissait à la marche du monde.

Il faut dire que le vieux sage avait une façon étrange de lui enseigner. Au lieu de l’asseoir derrière un pupitre et de lui demander de répéter des leçons pendant des heures, il l’invitait à ne rien faire, à jouer ou à se promener dans la nature environnante. Le vieux sage habitait la région des Sept Pics, une région magnifique à la nature verdoyante traversée par de nombreuses cascades et peuplée de milliers d’animaux. L’enfant ne comprenait pas ce qu’il pourrait apprendre en passant sa journée à jouer et à contempler béatement la nature.

Aussi préférait-il se rendre à la bibliothèque où il dévorait tous les livres : sciences, littérature, philosophie, mathématiques, histoire et géographie… Il était insatiable et pressé surtout d’avoir tout lu et tout vu de la grande bibliothèque.

Or, au bout de quelques semaines, il dut se rendre à l’évidence. Même au rythme effréné avec lequel il lisait, il ne réussirait jamais à tout lire. Il décida alors que dormir était une perte de temps et se mit à venir la nuit dans la grande bibliothèque.

Dès que le vieux sage était couché, il se faufilait comme une petite souris et, éclairé par la lumière de la bougie, lisait la nuit entière. Il était tellement concentré et pressé d’apprendre qu’il ne ressentait même plus le besoin de dormir.

Il dut toutefois admettre au bout de quelques jours qu’il n’est pas possible de ne pas dormir ainsi pendant plusieurs semaines. Aussi, l’enfant commença-t-il à présenter d’étranges symptômes. Il devint colérique et capricieux et il lui arrivait parfois de tomber subitement et de perdre connaissance.

Un matin, le sage le trouva au lit avec une forte fièvre. Il était incapable de se lever. Il était même incapable de bouger, frappé d’un mal mystérieux. Le sage fit venir un médecin qui préconisa du repos et le jeune enfant dut ainsi rester la journée entière dans son lit.

Mais au lieu de se reposer, que fit l’enfant ? Toujours aussi avide de savoir, il se mit à voler des livres dans la grande bibliothèque et au lieu de se reposer, continua ses lectures. Il lisait vingt-quatre heures sur vingt-quatre, dormant très peu, à l’instar des marins.

Il voyait le temps qui passait. Il savait qu’il aurait bientôt sept ans et n’avait pas lu en une année un centième des livres que contenait la grande bibliothèque. Il se rendait compte de plus en plus qu’il ne pourrait tenir la promesse qu’il s’était faite.

Et cela était terrible pour lui de se dire qu’il ne parviendrait pas à tenir cette promesse. Bien que personne ne l’eût obligé de la tenir, il y tenait plus que tout ; ayant pris cette décision seul et en conscience.

Un jour qu’il se faufilait dans la bibliothèque, il tomba sur le vieux sage. Celui-ci n’avait rien dit pendant un an, se contentant de l’observer faire sa propre expérience. Le vieux sage lui dit alors ces mots :

« Dans cette bibliothèque, il y a mille savoirs. Pour chacun d’eux, il existe cent livres. Choisis un seul savoir, lis les cent livres qu’ils enseignent et reviens me voir. La première chose que tu dois apprendre, c’est que tu ne peux pas tout apprendre. »

L’enfant se rendit compte de son erreur. Il choisit un domaine, l’astronomie, qui le faisait le plus rêver. Il lut cent livres sur l’astronomie. Puis le vieux sage ferma la bibliothèque à clé. Il emmena le jeune enfant dehors.

Il faisait nuit et le ciel était constellé d’étoiles. Il montra le ciel à l’enfant et lui dit : « Et maintenant que vois-tu ? Raconte-moi. »

L’enfant repartit le lendemain. Il devint quelques années plus tard un grand astronome, qui savait prendre le temps de contempler la beauté de la nature.[1]

[1] Cette histoire est extraite de : 10 attitudes gagnantes pour réussir dans la vie (2017).

Si avoir de l’ambition est une qualité qui peut nous tirer vers le haut, se fixer des objectifs trop élevés et irréalistes peut conduire à la désillusion et à l’échec. Mieux vaut parfois définir plus modestement les contours de ses projets et en accepter les limites.

Extrait du livre : 50 histoires inspirantes pour être heureux, par le docteur Emeric Lebreton et Marc-Olivier Goldmann.

👉 Retrouvez 50 histoires inspirantes pour être heureux(se) de Marc-Olivier Goldmann et Dr. Emeric Lebreton .

Acheter ce livre :

Boutique ORIENTACTION : https://orientaction.kneo.me/shop/view/DC0B2D

Fnac : https://livre.fnac.com/a14051278/Emeric-Lebreton-50-histoires-inspirantes-pour-etre-heureux

Amazon : https://www.amazon.fr/histoires-inspirantes-pour-%C3%AAtre-heureux/dp/B07ZWBQKHB

Audible : https://www.audible.fr/pd/50-histoires-inspirantes-pour-etre-heureux-Livre-Audio/B08ZJN698W

Cultura : https://www.cultura.com/p-50-histoires-inspirantes-pour-etre-heureux-9791096667246.html

Le livre est également disponible dans toutes les bonnes librairies.

***

➡️ Passez gratuitement le test des soft skills Harmony

➡️ En savoir plus sur le bilan de compétences comme outil de reconversion

➡️ Découvrez notre plate-forme en ligne E-Orientaction

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous