02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

Faire une VAE

VAE : VALIDEZ VOS ACQUIS D’EXPÉRIENCE EN TROIS ÉTAPES

Une VAE (validation des acquis de l’expérience) est un dispositif permettant de reconnaître officiellement les compétences acquises par l’expérience professionnelle ou personnelle (structures associatives). Si la validation est totale, vous obtenez ainsi le diplôme, le titre ou le certificat de qualification professionnelle visé. Cette reconnaissance se révèle particulièrement utile dans le cadre d’un souhait d’évolution professionnelle ou de reconversion professionnelle. Quelles sont les trois étapes clefs d’une VAE ?

Première étape de la VAE : la constitution du livret 1

Avant de vous lancer dans un processus de VAE, il est important de bien identifier le diplôme correspondant à l’expérience que vous souhaitez valoriser. Un bilan de compétences peut notamment vous aider à faire le point sur vos connaissances, savoir-faire et savoir-être. Vous pouvez également consulter le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) qui indique les certifications possibles via la VAE. Les compétences requises pour chaque certification y sont décrites. Il convient alors d’identifier le certificateur (Dava, ministère de l’enseignement supérieur, université, Afpa…) puis de le contacter pour demander un formulaire de candidature.

Ce dossier de recevabilité est appelé livret 1. Vous devez constituer ce dossier de demande de VAE avec rigueur. Les pièces justificatives à fournir dépendent de votre statut pendant les activités que vous souhaitez valoriser. Ainsi bulletins de salaire, attestations d’employeurs et attestations d’expériences seront demandés si vous étiez salarié, contrat de volontaire associatif et attestation de l’organisme employeur si vous étiez volontaire… Les activités exercées en rapport direct avec le diplôme visé doivent y être mentionnées. Une fois le premier livret renvoyé à l’organisme certificateur, votre demande est examinée puis jugée acceptable ou pas. L’organisme dispose de deux mois pour vous notifier sa décision. Si votre premier livret n’est pas validé, il vous faudra redéfinir votre projet professionnel.

Deuxième étape de la VAE : la constitution du livret 2

 Dans le cas où votre demande de VAE est jugée acceptable, vous recevez le livret 2, ou dossier de validation, dans lequel votre expérience est traduite en compétences évaluables par un jury. Le contenu du dossier est fixé par l’organisme qui délivre la certification, le titre, le diplôme ou le certificat de qualification professionnelle. Dans cette étape, il est important de sélectionner les activités les plus pertinentes, décrire les compétences issues de l’expérience et valider les pièces justificatives à fournir. Le fond doit être soigné autant la forme. Cette étape est la plus longue dans la démarche de VAE : de six mois à un an selon les cas et le diplôme visé.

Durant cette étape, il est possible de vous faire aider par un accompagnateur dont la liste est fournie par le certificateur. Dans tous les cas, un accompagnement est fortement recommandé. Cette prestation est généralement payante, mais des aides existent. Le dossier de validation doit également être renvoyé à l’organisme certificateur.

 Troisième étape de la VAE : la soutenance devant un jury

L’étape ultime de la démarche VAE est la soutenance orale devant un jury. Un entraînement à l’entretien oral est indispensable dans la plupart des cas. Certains organismes procèdent également à des mises en situation professionnelles (réelles ou reconstituées). Le jury est composé de formateurs de l’école délivrant le diplôme visé. Des professionnels du métier concerné sont aussi présents. Le rôle du jury est de vérifier l’authenticité de vos déclarations et vous faire développer certains points si besoin.

Une validation totale par le jury entraîne l’attribution d’un titre, diplôme ou certificat. Le diplôme peut être également partiellement validé par le jury. Dans ce cas, vous recevez une attestation de compétences indiquant les parties de certification obtenues définitivement. Pour obtenir le diplôme visé, vous devrez alors suivre certains modules de formation complémentaires, ou réorienter vos missions professionnelles de façon à ce qu’elles traduisent les compétences manquantes… Le jury peut aussi refuser la validation et conseiller de nouvelles démarches.

Bénéficiez d’un accompagnement sur-mesure avec Orient’Action® pour mener à bien votre VAE.


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.