02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

Expertises - Recrutement

RECRUTEMENT FONCTION PUBLIQUE : DÉFINITION ET CONDITIONS D’ACCÈS

La fonction publique recrute à tous les niveaux, et de nombreux métiers sont concernés. L’accès se fait généralement sur concours. Que comprend la fonction publique ? Quelles sont les conditions d’accès ?

 

« Contactez-nous pour être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi »

recrutement fonction publique emploi travail job

Définition de la fonction publique 

Il existe trois fonctions publiques : fonction publique d’État, fonction publique territoriale (communes, départements, régions) et fonction publique hospitalière. Pour chacune, un répertoire des métiers permet de faire connaître les métiers : des agents de l’État, des collectivités territoriales et de l’hôpital.

Le site des concours et des recrutements de l’État (SCORE) présente toutes les informations sur le recrutement dans la fonction publique. Les emplois sont regroupés dans des branches d’activités professionnelles (BAP).

Chaque année, la fonction publique recrute. Dans la fonction publique d’État par exemple, plus de 2 600 postes de fonctionnaires ITRF (Ingénieurs et Techniciens de Recherche et de Formation) sont proposés. Les universités, les lycées, le rectorat, les grands établissements (conservatoire national des arts et métiers…) et les centres de recherche, comme le CNRS ou l’INSERM, ont des besoins en ITRF très variés : maintenance, informatique, administratif, communication, spécialités scientifiques (biologie, chimie…)… Les trois catégories sont concernées : ingénieurs en catégorie A (emplois d’encadrement), techniciens en catégorie B (encadrement intermédiaire) et adjoints techniques en catégorie C (exécution). Ces agents assurent l’ensemble des fonctions support.

Conditions d’accès à la fonction publique 

Trois types de concours existent dans l’ensemble de la fonction publique :

  • Le concours externe, dédié aux personnes qui ne sont pas déjà fonctionnaires ;
  • Le concours interne ;
  • La 3e voie, ouverte aux personnes ayant une ou des expériences dans une activité professionnelle de droit privé et/ou un ou plusieurs mandats d’élu local, et/ou une ou plusieurs activités comme responsable, bénévole ou non, d’une association. La durée requise est déterminée par le statut particulier du corps auquel le concours donne accès.

Dans la plupart des concours, le candidat doit présenter son parcours professionnel dans un rapport d’activité. C’est compris dans le dossier écrit, c’est-à-dire l’étape d’admissibilité. Cela permet au jury de vérifier que le candidat possède les compétences requises pour le poste. Il faut mettre en avant les éléments en adéquation avec le poste.

Si le candidat est admissible, il est ensuite convoqué à un oral : c’est l’étape d’admission. Il doit alors confirmer ses connaissances et aptitudes en répondant aux questions du jury. Si le rapport d’activité n’a pas été demandé en amont, le candidat doit d’autant plus mettre en avant, à l’oral, sa valeur ajoutée, pour montrer qu’il est le mieux placé pour le poste.

Le Pacte (parcours d’accès aux carrières de la fonction publique) permet d’accéder sans concours à un emploi de catégorie C. Il s’adresse aux jeunes non diplômés ou peu diplômés, ou à des chômeurs de longue durée. Les candidats recrutés suivent une formation en alternance leur permettant d’acquérir un diplôme ou une qualification en lien avec leur poste.

L’accès à la fonction publique, comme fonctionnaire ou contractuel, est soumis à des conditions générales : nationalité, droits civiques et absence de condamnation, service militaire. Les emplois dits de souveraineté (justice, intérieur, défense, affaires étrangères…) ne sont accessibles qu’aux français. Dans la plupart des autres cas, il faut être français ou européen.

Des conditions complémentaires sont également fixées par le statut spécifique de l’emploi visé : diplôme, aptitude physique, âge limite… Il faut être titulaire d’un diplôme de niveau bac+3 ou plus pour se présenter à un concours de la catégorie A, de niveau bac à bac+2 pour la catégorie B et de niveau V ou VI (CAP, BEP, brevet des collèges) pour la catégorie C.

 

👉 Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre recherche d’emploi dans le cadre d’un outplacement financé par votre employeur, contactez Orient’Action® 👈

 

Auteur : Sandra Grès
Article commandée par Brigitte Roland – Consultante en Évolution professionnelle et personnelle
Orient’Action® Reims – Centre de bilan de compétences à Reims (51)


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.