Boutique Nouveau : Testez-vous !
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

BILAN DE COMPÉTENCES

SE RECONVERTIR POUR REDONNER DU #SENS À SA VIE : LE MÉTIER DE MENUISIER

Le menuisier fabrique et pose des éléments de construction, le plus souvent en bois (fenêtres, portes, parquets…). Nous vous proposons, dans cet article, de découvrir le quotidien de ces professionnels du bois. Sont abordées leurs difficultés, la formation au métier de menuisier et les évolutions possibles.

BTP, bois, isolation, insonorisation, agencement, métier, menuisier, formation, reconversion, bilan de compétences, ORIENTACTION

Quelles sont les missions d’un menuisier ?

La première mission d’un menuisier consiste à fabriquer sur mesure des éléments d’aménagement intérieur : portes, fenêtres, placards… Cela comprend le choix du bois le plus adapté, le traçage, le découpage, le ponçage et la pose. Il assure ensuite les finitions (laque, vernis…).

La conception peut être en partie assistée par ordinateur (CAO) pour les chantiers importants. Le menuisier façonne les pièces à l’aide de machines numériques ou manuelles, puis les assemble à partir d’un plan de montage.

On peut également lui demander de poser du préfabriqué. Dans ce cas, il se charge uniquement de l’installation.

Enfin, on sollicite le menuisier de plus en plus souvent pour des travaux d’isolation, d’insonorisation ou de restauration. Dans ce cas, il peut utiliser, en plus du bois, du PVC, de l’aluminium ou des matériaux composites.

Pourquoi devenir menuisier ?

Dans le secteur du BTP, les professionnels du bois, comme les menuisiers et les charpentiers, sont très recherchés. Le bois constitue un matériau recyclable, renouvelable et peu énergivore. Il offre également l’avantage d’être un très bon isolant thermique. Son utilisation est donc privilégiée dans le cadre du développement durable.

La diversité des missions représente aussi un des points forts du métier de menuisier. Ce dernier peut en effet créer et intégrer des meubles sur mesure, réaliser des travaux d’insonorisation, fabriquer, poser ou réparer des escaliers, des ouvertures (portes…), du parquet…

Quelles sont les difficultés du métier ?

Le métier de menuisier exige une bonne résistance physique. Il peut inclure du travail en plein air (pose de volets, pergola…). Ce professionnel manipule des charges importantes, parfois dans des positions inconfortables.

Après la préparation des pièces dans son atelier, le menuisier se rend sur le chantier pour l’installation finale. Ainsi, les déplacements sont fréquents, et parfois loin de son domicile.

Les journées peuvent être longues, en fonction des délais à tenir.

Comment devenir menuisier ?

Pour des postes de menuisier, les employeurs privilégient les formations en apprentissage. La plupart des menuisiers possèdent un CAP ou un bac professionnel.

Plusieurs formations sont néanmoins possibles pour devenir menuisier, par exemple :

  • CAP menuisier installateur, menuisier fabricant ou menuisier aluminium-verre ;
  • Bac professionnel technicien menuisier-agenceur, technicien de fabrication bois et matériaux associés ou menuiserie aluminium-verre ;
  • BP (brevet professionnel) menuisier (niveau bac) ;
  • BM (brevet de maîtrise) menuisier de bâtiment et d’agencement (niveau bac+2).

La formation vers des métiers manuels intéresse de plus en plus de personnes envisageant une reconversion professionnelle. Des CQP (certificat de qualification professionnelle) permettent de se professionnaliser : CQP opérateur de finition de l’ameublement et CQP conducteur de travaux en menuiserie de bâtiment et d’agencement.

Rémunération et perspectives

Un menuisier salarié qui débute gagne le SMIC. Les menuisiers les plus expérimentés quant à eux touchent un salaire mensuel brut d’environ 3 500 €.

Avec de l’expérience chez un artisan, un menuisier peut se spécialiser dans la décoration, l’agencement de cuisines, de salles de bains ou de bateaux… Il peut alors décider de créer ou reprendre une entreprise.

Après quelques années de pratique au sein d’une entreprise de construction, un menuisier peut évoluer vers un poste de chef d’équipe ou de contremaître.

Auteur : Sandra Grès (04/10/2022)

Découvrez les compléments offerts par ORIENTACTION

Si vous êtes menuisier et que vous souhaitez vous reconvertir, nous vous conseillons l’article suivant :

Dans quel métier se reconvertir quand on est menuisier ?

***

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION. Nous vous accompagnons !

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous