Boutique Nouveau : Testez-vous !
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

BILAN DE COMPÉTENCES

SE RECONVERTIR POUR REDONNER DU #SENS À SA VIE : LE MÉTIER DE CLERC DE NOTAIRE

Le clerc de notaire prépare et rédige les actes notariés. Nous vous proposons, dans cet article, d’explorer ce métier, ses avantages et difficultés. Sont décrites également les différentes voies pour devenir clerc de notaire, leur rémunération et les perspectives d’évolution.

clerc de notaire, notariat, études, formation, droit, études, diplôme, rémunération,juriste, rédacteur d’acte, notaire assistant, premier clerc, collaborateur de notaire, bilan de compétences, ORIENTACTION

En quoi consiste le métier de clerc de notaire ?

Un clerc de notaire travaille en étroite collaboration avec un notaire. Ses recherches lui permettent de constituer les dossiers. Ce bras droit du notaire rassemble ainsi les pièces administratives nécessaires. Le clerc collabore également avec les comptables, les secrétaires et les autres clercs de l’étude notariale.

Il assure la rédaction des actes, respectant une forme légale et un langage précis. Un clerc de notaire peut intervenir sur tout type de dossier : droit immobilier (ventes, baux d’habitation…), droit de la famille (contrat de mariage, PACS, règlements de succession…), droit de l’entreprise (cession de fonds de commerce, baux commerciaux ou professionnels, création ou transmission d’entreprise…).

Le collaborateur de notaire réalise également le suivi de dossier avec les clients. Ces derniers peuvent être des familles ou des entreprises.

En authentifiant un acte élaboré par le clerc, le notaire lui donne alors un caractère légal.

Pourquoi devenir clerc de notaire ?

Le salaire de clerc de notaire est attrayant, et les possibilités d’évolution de carrière intéressantes.

Les dossiers à traiter se révèlent très variés. Ce métier convient donc bien aux personnes ayant un besoin de stimulation, et passionnées par le droit.

Quelles sont les difficultés du métier ?

Les fonctions de juriste rédacteur d’actes ne sont accessibles qu’après quatre années d’études. De plus, pour rester compétent, une remise à niveau régulière de ses connaissances juridiques se révèle nécessaire. En effet, le droit et la jurisprudence évoluent constamment.

Comment devenir clerc de notaire ?

Devenir clerc de notaire par la formation initiale :

Devenir clerc de notaire avec des fonctions de juriste rédacteur d’actes nécessite quatre années d’études. Une licence professionnelle des métiers du notariat, une licence professionnelle en droit ou une licence en droit donne accès à la formation au diplôme des métiers du notariat (DMN).

En validant cette quatrième année, vous obtenez le titre de collaborateur juriste notarial. Le DMN comprend 315 heures de cours consacrées essentiellement au droit des personnes et de la famille, au droit de l’immobilier, au droit de l’entreprise et au droit professionnel notarial.

Cette formation s’organise en alternance. Ainsi, les candidats doivent trouver un contrat de travail de douze mois au sein d’un office notarial.

Néanmoins, la licence seule  (bac+3) donne quand même accès à l’activité de rédacteur d’actes (premier clerc). Le BTS notariat (bac+2) permet quant à lui de viser des postes de clerc de notaire, mais uniquement des tâches d’assistant notarial ou formaliste.

Devenir clerc de notaire par la voie de la formation professionnelle continue :

Vous pouvez également devenir clerc de notaire par la voie de la formation professionnelle continue (certifications de BTS notariat et licence professionnelle métiers du notariat notamment).

Rémunération et perspectives

En début de carrière, un clerc de notaire touche un salaire mensuel brut de 2 050 €.

S’il accède au titre de premier clerc de l’étude (clerc principal), son salaire mensuel brut peut alors atteindre 3 000 €.

Un clerc de notaire peut se spécialiser en droit des affaires, en droit fiscal ou encore en droit des sociétés.

Deux options sont possibles pour une évolution vers le métier de notaire. Ainsi, un clerc de notaire expérimenté et titulaire du DMN peut intégrer un centre de formation professionnel régional sans examen d’admission. La formation dure deux ans.

Après six ans de vie professionnelle (dont six après obtention du DMN), un clerc de notaire peut également se présenter à un examen pour obtenir le CAFN (certificat d’aptitude aux fonctions de notaire).

Auteur : Sandra Grès (08/11/2022)

Découvrez les compléments offerts par ORIENTACTION :

Si vous exercez le métier de clerc de notaire et que vous souhaitez vous reconvertir, nous vous conseillons l’article suivant :

DANS QUEL MÉTIER SE RECONVERTIR QUAND ON EST CLERC DE NOTAIRE ?

***

Vous souhaitez être accompagné(e) dans la définition de votre projet professionnel et le choix de vos formations par un expert, contactez ORIENTACTION. Nous vous accompagnons !

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous