Boutique Nouveau : Testez-vous !
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

Actualité

Harcèlement scolaire : comment protéger votre enfant ?

Le harcèlement scolaire peut avoir des conséquences graves sur l’épanouissement d’un enfant ou d’un adolescent. Ces situations sont parfois difficiles à percevoir pour les adultes, et des jeunes en arrivent malheureusement au suicide ou à une tentative de suicide. Il apparaît donc essentiel de savoir déceler ce fléau et protéger les victimes.

Harcèlement scolaire, protéger son enfant, alerter, enfant, adolescent, cyberharcèlement, insultes, rumeurs, souffrance, suicide, risques,signes, bilan d'orientaction scolaire, ORIENTACTION

Définition : qu’est-ce que le harcèlement scolaire ?

Le harcèlement scolaire consiste en des actes de violence répétés au sein de l’école, avec intention de nuire. Ces actes peuvent être verbaux (insultes, moqueries, menaces), gestuels (grimaces, gestes obscènes), physiques (coups, bousculades) ou psychologiques (propagation de rumeurs).

Dans le cas où la victime reçoit des messages injurieux à répétition sur les réseaux sociaux, par SMS ou par mail, on parle de cyberharcèlement.

Comment reconnaître les signes de harcèlement scolaire ?

L’enfant ou l’adolescent victime de harcèlement scolaire se confie rarement à ses parents spontanément. En effet, un sentiment de honte l’envahit. Il va alors chercher à s’en sortir seul.

Il faut donc être attentif à certains signes potentiellement évocateurs de harcèlement. Si vous constatez, par exemple, que ses fournitures sont dégradées ou qu’il présente des hématomes, posez-lui des questions.

Sans montrer de colère ou d’inquiétude inappropriée, montrez-lui simplement que vous vous intéressez à ce qu’il vit. C’est la meilleure façon de l’inciter à parler.

De la même façon, si votre enfant n’est plus motivé pour aller à l’école (ou au collège) ou si ses notes chutent, cherchez à comprendre pourquoi.

Pour pouvoir déceler un changement dans le comportement de votre enfant, il apparaît nécessaire de bien le connaître. Ainsi, des troubles du sommeil ou des soucis digestifs inhabituels doivent vous alerter, tout comme des troubles émotionnels (irritabilité, susceptibilité, stress ou encore tristesse…). Cela fait partie des signes possibles d’une souffrance psychique.

Des échanges avec des enseignants, lors de réunions parents-professeurs, par exemple, permettent souvent de révéler ou de confirmer un changement physique, scolaire ou comportemental de l’adolescent. Il apparaît donc essentiel pour les parents d’y être présents. La souffrance d’un enfant est ainsi plus facilement mise en évidence.

Des enseignants peuvent également vous dévoiler l’isolement de votre enfant à l’école, son repli sur lui-même en classe, ou ses passages fréquents à l’infirmerie (pour des maux de ventre ou de tête) lors de ces dialogues.

Comment aider les victimes ?

Une fois la situation de harcèlement scolaire confirmée par votre enfant, il est primordial pour un parent de prendre rendez-vous avec la direction de l’école.

Vous pouvez aussi composer le 3020. Il s’agit d’un numéro d’écoute et de prise en charge gratuit (conseils et orientation), au service des victimes, des familles et des professionnels. Les situations de harcèlement ainsi signalées sont transmises (avec l’accord des personnes concernées) au référent harcèlement académique. Ce dernier supervise et coordonne les actions pour mettre fin à ces situations.

Pour le cyberharcèlement, il existe un numéro d’aide plus spécifique : le 3018.

Le harcèlement scolaire est reconnu comme un délit pénal. Vous pouvez donc porter plainte. Depuis février 2022, la loi prévoit une sanction pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison et 150 000 € d’amende en cas de suicide ou de tentative de suicide de la victime harcelée.

Surtout, en tant que parent, n’essayez pas de résoudre la situation par vous-même en prenant contact avec l’agresseur. Cela pourrait malheureusement se retourner contre votre enfant, qui s’éloignerait alors de vous.

Pour regagner en estime de soi, un suivi psychologique de votre enfant sera peut-être nécessaire.

Les anciennes victimes de harcèlement scolaire ont souvent du mal à s’affirmer et à se projeter. Pour aider les collégiens, lycéens et étudiants dans leur choix d’orientation, ORIENTACTION propose un accompagnement sur mesure. Différentes formules existent en fonction des besoins de chaque jeune.

Auteur : Sandra Grès (28/09/2022)

***

Vous souhaitez être accompagné(e) dans vos choix d’orientation par un expert, contactez ORIENTACTION. Nous vous accompagnons !

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e) présents partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous