Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Erreur de Descartes, Philosophie cartésienne, Dualisme de Descartes, René Descartes, Corps et esprit, Pensée et matière, Critique du dualisme, Cogito ergo sum, Interprétation moderne de Descartes, Interaction esprit-corps, Philosophie de l'esprit, Héritage de Descartes, Rationalisme, Sciences cognitives, Émotion et raison, Philosophie moderne, Critiques de Descartes, Conscience et physique, Métaphysique cartésienne, Nature humaine, Pensée occidentale, Influence de Descartes, Théorie de la connaissance, Esprit humain, Évolution de la pensée philosophique.
28.11.2023 3 min. de lecture

Qu’est-ce que « l’erreur de Descartes » ?

L’expression « l’erreur de Descartes » fait référence à une idée controversée du célèbre philosophe René Descartes qui a façonné la pensée occidentale. Cet article explore le concept de l’erreur de Descartes, ses origines et son influence sur les champs de la psychologie, de la philosophie et des neurosciences, enrichi par des citations célèbres et des références bibliographiques.

1. Les origines de « l’erreur de Descartes »

René Descartes, dans son œuvre Méditations Métaphysiques (1641), a introduit la notion de dualisme, séparant « l’esprit » (res cogitans) du « corps » (res extenso). Cette distinction a donné naissance à l’erreur de Descartes, qui réside dans la séparation stricte entre l’esprit et le corps.

2. La définition de « l’erreur de Descartes »

L’erreur de Descartes est la croyance que l’esprit et le corps fonctionnent indépendamment l’un de l’autre. Cette perspective dualiste est résumée par Descartes dans son Discours de la méthode (1637) : « Je pense, donc je suis ».

3. Les critiques et les évolutions contemporaines

Des penseurs tels qu’Antonio Damasio ont contesté ce dualisme. Dans L’Erreur de Descartes : L’émotion, la raison et le cerveau humain (1994), Damasio explique que les émotions et la raison sont interconnectées, remettant en question la séparation cartésienne.

4. L’impact sur la psychologie et les neurosciences

La remise en question de « l’erreur de Descartes » a influencé des domaines comme la psychologie cognitive et les neurosciences. Des études, telles que celles présentées dans le Journal of Cognitive Neuroscience, ont montré que les processus cognitifs et émotionnels sont intrinsèquement liés aux processus physiologiques.

5. La réévaluation de la perspective cartésienne  

Le rejet de la dualité cartésienne a conduit à une approche plus holistique en médecine et en psychologie, comme le souligne M. Gazzaniga dans The Cognitive Neurosciences (1995), où l’importance de l’intégration de l’esprit et du corps est mise en avant.

Conclusion

L’erreur de Descartes, bien que fondamentale dans l’histoire de la philosophie occidentale, est de plus en plus remise en question à l’ère moderne. La reconnaissance de l’interdépendance entre l’esprit et le corps ouvre de nouvelles perspectives pour comprendre la complexité de l’expérience humaine et améliorer notre approche de la santé globale.

Références Bibliographiques 

Descartes, R. (1637). Discours de la méthode. Leyde : Jan Maire.

Descartes, R. (1641). Méditations Métaphysiques. Paris : Michel Soly.

Damasio, A. (1994). L’Erreur de Descartes : L’émotion, la raison et le cerveau humain. New York : G.P. Putnam’s Sons.

Gazzaniga, M. (1995). The Cognitive Neurosciences. Cambridge : MIT Press.

Articles du Journal of Cognitive Neuroscience. Cambridge : MIT Press.

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (27/11/2023)

***

  • ➡️ Passez dès maintenant le test : «qu’est-ce qui fait vraiment votre bonheur ? »
  • ➡️ En savoir plus sur le bilan de compétences ORIENTACTION
  • ➡️ Découvrez nos formations 100% online

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous