Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Syndrome de Stockholm Prise d'otages Empathie pour ravisseur Victimes de captivité Attachement paradoxal Braquage de banque Survie psychologique Relations victime-agresseur Stress post-traumatique Stockholm, Suède Comportement de survie Soutien à l'agresseur Réaction de défense Identifications aux ravisseurs Traumatisme émotionnel Psychologie du captif Gestion du stress extrême Thérapie pour victimes Coopération avec ravisseur Mécanismes de défense Syndrome traumatique Aide psychologique Relations abusives Manipulation psychologique Réponses au danger
31.01.2024 3 min. de lecture

Qu’est-ce que le syndrome de Stockholm ?

Le syndrome de Stockholm est un phénomène psychologique complexe et fascinant. Il se caractérise par un attachement paradoxal et une sympathie que développent certaines victimes à l’égard de leurs ravisseurs.

Cette réaction contre-intuitive, souvent observée dans des situations de prise d’otages ou de captivité prolongée, soulève des questions importantes sur la nature des relations humaines et la psychologie de la survie.

Cet article vise à explorer les origines, les manifestations et les implications de ce syndrome intrigant.

👉 Passez gratuitement le test :  « êtes-vous sous l’emprise d’un pervers narcissique ? » 

1. Les origines du syndrome de Stockholm

Le syndrome de Stockholm a été identifié pour la première fois en 1973, à la suite d’un braquage de banque en Suède où des otages ont développé une relation émotionnelle forte avec leurs ravisseurs.

Ce phénomène psychologique se manifeste par de l’empathie, de l’affection, voire un soutien actif des victimes envers leurs ravisseurs, souvent en réponse à une menace de violence ou à un danger perçu.

2. Les symptômes et les mécanismes psychologiques

Les symptômes du syndrome de Stockholm peuvent inclure un refus de coopérer avec les forces de l’ordre, une défense des actions du ravisseur, et un désir de rester en contact avec lui après la fin de la captivité.

Les experts suggèrent que ces réactions pourraient être une forme de mécanisme de survie, où la victime, confrontée à un stress extrême, développe inconsciemment de la sympathie pour son agresseur comme moyen de réduire la tension et le danger.

👉 Passez gratuitement le test :  « êtes-vous sous l’emprise d’un pervers narcissique ? » 

3. Le traitement et les implications sociales

La compréhension et le traitement du syndrome de Stockholm nécessitent une approche sensible et multidisciplinaire. Une thérapie psychologique peut aider les victimes à traiter et à comprendre leurs expériences traumatisantes.

Le syndrome soulève également des questions importantes sur la vulnérabilité humaine et la complexité des relations de pouvoir et de contrôle.

4. Comment soulager les symptômes du syndrome de Stockholm ?

Voici quelques conseils pour aider à soulager ses symptômes :

  • Entamer une thérapie : la consultation avec un psychologue ou un psychiatre est cruciale. La thérapie cognitivo-comportementale et d’autres formes de psychothérapie peuvent aider à traiter les traumatismes et à reconstruire une perception saine de soi et des autres.
  • Faire appel à des soutiens : se rapprocher de la famille, des amis ou des groupes de soutien qui peuvent offrir une écoute empathique et un soutien émotionnel.
  • Mettre en place des stratégies de gestion du stress : des techniques telles que la méditation, la pleine conscience, la respiration profonde et le yoga peuvent être utiles pour gérer l’anxiété et le stress post-traumatique.

Il est important de rappeler que la guérison du syndrome de Stockholm est un processus qui peut être long et complexe, nécessitant souvent l’assistance de professionnels de la santé mentale.

Conclusion

Le syndrome de Stockholm est un phénomène psychologique qui continue de fasciner et de défier notre compréhension des réactions humaines face au danger et à la captivité. Sa reconnaissance et son étude offrent des insights précieux dans les domaines de la psychologie, du droit et de la criminologie, et soulignent l’importance d’une approche empathique et informée dans le traitement des victimes de situations traumatisantes.

👉 Passez gratuitement le test :  « êtes-vous sous l’emprise d’un pervers narcissique ? » 

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (31/01/2024)

***

➡️ Bénéficiez d’un coaching pour faire face à une épreuve de la vie

➡️ Découvrez notre formation 100% online : mieux gérer ses émotions

➡️ Découvrez notre boutique en ligne

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous