Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Intelligence Artificielle, ChatGPT, monde du travail, automatisation, emploi, technologie, disruption, IA en entreprise, transformation digitale, effets de l’IA, robotique, apprentissage automatique, innovation, productivité, compétences numériques, IA et emploi, changement organisationnel, évolution du travail, technologie et emploi, impact technologique, futur du travail, compétences en IA, IA et ressources humaines, IA et formation, chatbot, Emeric Lebreton
27.03.2023 4 min. de lecture

Exclusivité : Emeric Lebreton répond à nos questions sur les impacts de l’IA dans le monde du travail

Faut-il avoir peur du chatGPT ? Et d’une manière plus générale de l’IA dans le quotidien d’un actif ?

L’IA ne doit pas faire peur. Il faut au contraire la considérer comme une aide dans son quotidien. L’IA est comme un assistant personnel qui peut réaliser pour chacun d’entre nous un certain nombre de tâches comme préparer la rédaction d’un email, rédiger un courrier ou encore un argumentaire commercial. Le contenu produit par l’IA servira ensuite de base et pourra être adapté ou retravaillé. L’IA permet donc de gagner du temps et elle permet aussi de combler certaines lacunes. Par exemple, certaines personnes rencontrent des difficultés à taper vite un texte à l’ordinateur ou font des fautes d’orthographe. L’IA va les aider à produire plus vite du contenu et à corriger les fautes de façon à ce qu’elles puissent se concentrer sur le fond.

Quels sont les métiers impactés par ces nouvelles technologies ?

Tous les métiers qui impliquent des tâches de rédaction d’écrits professionnels sont impactés par cette technologie. Il s’agit donc essentiellement des métiers du secteur des services. Les métiers de journaliste, de rédacteur web, d’écrivain sont bien sûr d’autant plus concernés. Les métiers du marketing et de la communication aussi. Tous les métiers en lien avec des tâches administratives également. Enfin les métiers de l’enseignement − en ce qu’ils s’appuient beaucoup sur la rédaction et la préparation de cours − sont très impactés.

Certains métiers pourraient-ils disparaître ? Si oui, lesquels ? Pourquoi ?

Aucun métier ne risque de disparaître à court terme. En revanche à moyen terme, il y aura sans doute moins d’embauches sur certains postes. Les postes qui me viennent directement à l’esprit sont ceux de rédacteur web, un métier qui s’était beaucoup développé ces dernières années. Comme à chaque fois, il restera les meilleurs, ceux qui ont une belle plume et qui connaissent les règles du référencement sur internet. Pour les contenus de moindre qualité, l’IA fera un travail très correct.

Comment s’adapter (et adapter ses compétences) ou changer ses méthodes de travail pour utiliser ces outils et en faire une force (en tant que candidat à l’emploi ou quand on est une entreprise) ? 

Il faut apprendre à utiliser ces outils et à les intégrer pleinement dans son quotidien. Personnellement, j’utilise ces outils entre 1h et 2h par jour. Cela m’aide à rédiger des discours, des argumentaires, des présentations, des programmes de formation. Vous connaissez sans doute le concept de « soft skill ». Eh bien je pense qu’une nouvelle soft skill vient de faire son apparition : la capacité à utiliser l’IA professionnellement ! Il est quasiment certain que des candidats indiqueront bientôt, à côté de leur niveau en informatique ou en anglais, leurs compétences en termes d’IA sur leur CV.

Cela aura-t-il un impact sur les choix d’orientation des jeunes ?

Les métiers dits « intellectuels » vont connaître une révolution semblable à ce qui s’est passé dans les usines des années 70 aux années 2000. Les ouvriers ont perdu le contact avec la matière et ont cessé de faire pour faire faire à des robots un certain nombre de tâches. Fini le travail sur des chaînes de production, la plupart des ouvriers sont devenus des conducteurs de machines. Il y a fort à parier que dans le domaine intellectuel, cela prenne le même chemin. Le journaliste n’écrira plus ses articles, il les fera écrire par une intelligence artificielle qui combinera, traitera et sélectionnera pour lui un grand nombre d’informations. Son expertise ne se situera plus en lui, mais dans sa capacité à bien utiliser l’IA pour lui faire produire des contenus de qualité. Cela va susciter des réticences et des regrets. La nature des métiers va changer.

***

Emeric Lebreton est chercheur en psychologie. Il est l’auteur de Révolution Robot (2019), un ouvrage qui étudie les effets de l’automatisation sur l’emploi y compris l’IA. Il a également créé une application web permettant d’évaluer le risque qu’un métier soit automatisé : https://revolution-robot.fr/

Vous aussi vous aspirez à devenir un(e) expert(e) dans l’utilisation de l’IA ? Vous souhaitez gagner du temps et produire des écrits professionnels et/ou des contenus administratifs de qualité?

Alors n’attendez plus et inscrivez-vous à la formation dispensée par ORIENTACTION,  l’une des premières entreprises françaises à avoir anticiper les enjeux et l’impact de l’intelligence artificielle dans la sphère professionnelle.

➡️ Anticiper les effets des technologies sur l’emploi en réalisant un bilan de compétences 

➡️ Passez gratuitement le test d’orientation Study

➡️ Procurez-vous le livre Robot Révolution

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous