Boutique
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

OUTPLACEMENT

INTÉGRER LA GENDARMERIE NATIONALE : CONCOURS, FORMATION, CONDITIONS D’EXERCICE

La gendarmerie regroupe des métiers très variés : techniques et administratifs, scientifiques, informatiques, d’enquêtes, de surveillance… Tous les niveaux de recrutement existent : sans diplôme à bac+5. Comment intégrer la gendarmerie nationale ? En quoi consiste la formation d’un gendarme ? Quelles sont les conditions d’exercice ?

gendarmerie nationale, recrutement, secteur qui recrute, police, fonctionnaire, carrières, métiers, formations, compétences requises, concours

Comment intégrer la gendarmerie nationale ?

Pour intégrer la gendarmerie nationale, vous devez passer par l’école de gendarmerie. Tout candidat à un concours de la gendarmerie nationale doit être de nationalité française. Il faut également être en règle au regard des dispositions du Code du service national. Avant de pouvoir passer le concours, vous devez avoir été reconnu apte physiquement.

Le terme gendarme correspond en réalité au grade de sous-officier de gendarmerie (SOG). Pour devenir gendarme, il faut donc passer le concours de sous-officier. Tout candidat à ce concours doit être majeur et ne pas avoir plus de 35 ans le 1er janvier de l’année du concours. Il n’est pas possible de se présenter plus de trois fois au concours.

En externe, l’accès au concours exige un niveau bac. Le concours se compose de quatre épreuves écrites d’admissibilité. Les candidats admissibles sont ensuite convoqués à des épreuves physiques, un entretien avec un psychologue et un entretien avec un jury.

Après avoir réussi le concours, le futur gendarme est formé pendant 12 mois (9 mois en école et 3 mois de stage environ). Cette formation est rémunérée. Il devient ainsi titulaire un an après, sous réserve d’avoir son permis B.

En quoi consiste la formation d’un gendarme ?

Il existe quatre écoles de gendarmerie en France : à Tulle, Châteaulin, Chaumont et Montluçon.

La formation initiale comprend une formation militaire, une formation théorique, technique et humaine pour devenir soldat de la loi (déontologie, exercice de l’autorité, gestion des ressources humaines et communication notamment), et une formation territoriale pour pouvoir assurer la sécurité. Les élèves suivent également des cours dans les matières générales : français, mathématiques…

La partie pratique s’effectue au Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG), en Dordogne. Elle s’accompagne de quatre semaines de stage dans une brigade départementale.

À la fin de la formation d’un an, les élèves obtiennent le Certificat d’aptitude à la gendarmerie (CAG). Il s’agit d’un diplôme équivalent au niveau bac (niveau IV). Les nouveaux diplômés ont alors la qualité d’agent de police judiciaire (APJ).

Leur affectation au sein d’une unité opérationnelle (gendarmerie départementale, gendarmerie mobile ou garde républicaine) se fait en fonction de leur classement.

Quelles sont les spécificités de la gendarmerie nationale ?

Devenir gendarme suppose un esprit de dévouement, de la discipline et de la disponibilité. Le droit de grève n’existe pas. Par ailleurs, les gendarmes doivent respecter le principe de neutralité. Contrairement aux policiers, les gendarmes ont le statut de militaire. Ils n’ont donc pas le droit d’adhérer à un parti politique ou un syndicat par exemple.

Dans la gendarmerie nationale, les militaires occupent les métiers dits opérationnels. Il s’agit alors d’assurer des missions de sécurité intérieure, sécurité routière, maintien de l’ordre et prévention de la délinquance. Les personnels civils occupent plutôt des postes administratifs ou techniques, auprès des états-majors.

Quelles sont les conditions d’exercice d’un gendarme ?

Les gendarmes portent toujours un uniforme. Ils travaillent 7 jours sur 7, de jour comme de nuit. Les recrutements se font aussi bien en ville qu’à la campagne. Avoir l’esprit d’équipe, être patient et à l’écoute constituent des qualités essentielles pour exercer.

 

Groupe leader dans l’accompagnement professionnel, ORIENTACTION dispose de plus de 250 cabinets en France métropolitaine et DOM-TOM. Contactez-nous pour bénéficier d’un accompagnement sur mesure et retrouver rapidement un emploi.

 

Auteur : Sandra Grès

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.