Boutique Nouveau : Testez-vous !
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

BILAN DE COMPÉTENCES

SE RECONVERTIR POUR REDONNER DU #SENS À SA VIE : LE MÉTIER DE CHAUFFEUR DE BUS

Si vous aimez conduire, vous pourriez envisager d’exercer le métier de chauffeur de bus. Le marché de l’emploi est favorable. Et cette profession est accessible sans diplôme. Nous vous proposons, dans cet article, de plonger dans l’univers du transport routier. Sont abordées également les difficultés rencontrées par ces professionnels, la formation au métier de chauffeur de bus et les évolutions possibles.

chauffeur de bus, métier, formation, carrière, responsabilités, qualités requises, compétences, RATP, secteur public, privé, âge, salaire, évolution, conducteur, transport, autocar, RATP, permis D,

En quoi consiste le métier de chauffeur de bus ?

Le métier de chauffeur de bus peut concerner le transport scolaire, le réseau de bus urbain ou interurbain, ou de plus grands trajets pour du transport touristique (en France ou à l’étranger).

Ce professionnel doit respecter sa feuille de route : horaires et itinéraires. Une conduite irréprochable lui permet d’assurer la sécurité des passagers. En cas de panne ou de retard, il prévient sa hiérarchie. Et il signale les soucis techniques aux services d’entretien.

Le chauffeur de bus conduit, si possible, de façon écologique et économique. Ses missions comprennent également l’information des passagers et la vente de leur titre de transport.

Pourquoi devenir chauffeur ?

Le métier de chauffeur de bus ou de camion bénéficie en France d’un marché de l’emploi favorable. En outre, de nombreux conducteurs (de bus, de camions, mais aussi de trains) arrivent en fin de carrière. Les embauches devraient donc augmenter.

Pour les conducteurs d’autocar, les collectivités territoriales et communales (pour le ramassage scolaire) et la RATP (régie autonome des transports parisiens) restent les principaux employeurs du pays.

Il est possible d’exercer sans diplôme particulier. Devenir chauffeur de bus permet donc de travailler assez rapidement.

Si vous aimez vraiment conduire, être sur les routes chaque jour plutôt que dans un bureau (ou un atelier) va vous ravir.

Quelles sont les difficultés du métier ?

Les amplitudes horaires d’un chauffeur de bus sont souvent larges. Une journée de travail peut ainsi durer jusqu’à 14 heures, en étant entrecoupée de périodes de temps libres appelées « coupures ».

Le travail peut s’organiser par rotation des équipes, avec des permanences le week-end. Pour du transport interurbain ou touristique, un conducteur de bus peut s’éloigner de son domicile pour une durée plus ou moins longue.

Par ailleurs, il faut pouvoir supporter certains passagers particulièrement désagréables et malpolis. En outre, les agressions de ces professionnels se multiplient ces dernières années.

Qu’est-ce que la formation chauffeur de bus ?

  • Accès au métier de chauffeur de bus par la formation initiale

Pour exercer comme chauffeur de bus, l’obtention du permis transport en commun (permis D) est nécessaire. Ce permis est accessible à partir de 21 ans, sous condition d’avoir le permis B.

De façon générale (tourisme et transport interurbain notamment), il est demandé de valider un diplôme dédié au transport routier. Il peut s’agir de la FIMO (formation initiale minimale obligatoire), du CAP d’agent accueil et de conduite routière transport des voyageurs ou du Bac pro transport.

Pour la RATP, aucun diplôme n’est exigé. Une formation spécifique en alternance est néanmoins prévue. Elle dure 12 semaines et permet d’obtenir son permis D et la FIMO. Si le candidat a déjà le permis D, la durée est réduite à 6 ou 7 semaines.

  • Accès par la formation continue

Il est possible de devenir chauffeur de bus par la voie de la formation professionnelle continue. Vous pouvez ainsi préparer le TP (titre professionnel) conducteur de transport en commun sur route. Ce TP peut être obtenu également via une VAE.

Rémunération et perspectives

Le salaire d’un chauffeur de bus dépend en particulier du type d’entreprise pour laquelle il travaille. Ainsi, dans le secteur privé, le salaire mensuel brut d’un conducteur débutant est en moyenne de 1 155 €. Il est de 1 223 € pour un chauffeur de dix ans d’expérience (sans les primes pour conduite de nuit, le dimanche ou les jours fériés).

Un chauffeur de bus débutant qui exerce à la RATP touche, quant à lui, 1 452 € (mensuel brut). Avec 10 ans d’expérience, ce salaire atteint alors environ 1 700 € (sans les primes).

Après plusieurs années d’expérience, un conducteur d’autocar peut évoluer vers un poste de chef de ligne, de contrôleur ou d’inspecteur.

Auteur : Sandra Grès (30/08/2022)

Découvrez les compléments offerts par ORIENTACTION

Si vous êtes chauffeur de bus et que vous souhaitez vous reconvertir, nous vous conseillons de lire l’article suivant :

https://www.orientaction-groupe.com/reconversion-professionnelle-chauffeur-bus-evolution-carriere/

***

Vous souhaitez être accompagné(e) dans la définition de votre projet professionnel et le choix de vos formations par un expert, contactez ORIENTACTION. Nous vous accompagnons !

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous