Boutique Nouveau : Testez-vous !
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

Actualité

Arrêt de travail pour dépression : quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

La dépression peut avoir de graves conséquences sur la santé. Obtenir un arrêt de travail en cas de dépression est possible, mais certaines conditions doivent être respectées.

 

 

« Contactez-nous pour être accompagné(e) et retrouver votre bien-être au travail »

 

 

arrêt de travail, dépression, santé, maladie, conditions, salariés, employés, employeur, droits, burn-out, épuisement, symptômes, antidépresseurs, médecin, docteur, relations professionnelles, Orient'Action vous conseille

Conditions d’un arrêt de travail pour dépression

De même que le burn-out (épuisement professionnel), la dépression n’est pas reconnue comme une maladie professionnelle. Elle ne fait donc pas partie des trente pathologies pouvant faire l’objet d’une prise en charge lors d’un arrêt de travail longue durée (ALD).

La prise en charge peut néanmoins être demandée au titre des affections hors liste. Pour cela, la dépression doit être suffisamment importante pour induire une incapacité permanente partielle (IPP) de plus de 25 %. Trois raisons différentes peuvent être à l’origine de cette IPP :

  • Les symptômes de la dépression : la réactivité, la concentration et la mémoire peuvent être diminuées et les relations avec les autres personnes profondément altérées ;
  • Un calmant ou un antidépresseur prescrit par le médecin peut entraîner de fortes somnolences, rendant difficile la poursuite d’une activité professionnelle et interdisant la conduite automobile ;
  • L’activité professionnelle elle-même peut accroître la dépression, si elle génère beaucoup de stress par exemple.

Dans le cas d’une dépression, le médecin préconise en général les sorties afin de favoriser la rémission du salarié. Sur l’arrêt de travail, il peut soit opter pour des sorties libres soit pour des sorties autorisées. Dans ce cas, le salarié doit être présent à son domicile (ou à l’adresse qu’il a indiquée) de 9 à 11 heures et de 14 à 16 heures.

Durée d’un arrêt de travail pour dépression

La durée de l’arrêt de travail prescrit par le médecin est variable, selon l’état physique et psychologique du patient, de sa souffrance… L’arrêt peut être prolongé, et finalement durer beaucoup plus longtemps que l’arrêt initial. Cependant, dans la plupart des cas, l’arrêt de travail n’est pas poursuivi très longtemps, car l’activité et les relations professionnelles font partie de facteurs qui permettent à une personne de s’épanouir pleinement, donc des points souvent positifs dans le cadre du traitement d’une dépression.

Vous pouvez rencontrer votre médecin du travail avant votre reprise (visite de pré-reprise). Avec votre accord, votre médecin traitant peut être à l’initiative de cette rencontre, si des difficultés à la réintégration sont prévisibles. Des aménagements du poste peuvent être recommandés.

Dans certains cas, une reprise complète est difficilement envisageable avant la guérison totale de la dépression, en raison de certains symptômes persistants : fatigue. Un mi-temps thérapeutique peut alors être proposé au salarié, le temps nécessaire pour se sentir apte à reprendre. Ce mi-temps spécifique nécessite l’avis de trois médecins : le médecin référent du salarié, le médecin conseil de l’assurance maladie et le médecin du travail. Un mi-temps thérapeutique permet de conserver les indemnités journalières (montant versé par l’assurance maladie et complément éventuel par l’employeur).

Afin d’éviter les rechutes, les troubles dépressifs demandent un suivi médical sur le long terme : une psychothérapie associée ou non à des antidépresseurs.

 

« Contactez nous pour être accompagné(e) par un(e) psychologue du travail »

 

Auteur : Sandra Grès (01/04/2020)
Article commandée par Catherine Le Blanc – Dirigeante en Évolution professionnelle et personnelle

***

Vous souhaitez être accompagné(e) dans la définition de votre projet professionnel et le choix de vos formations par un expert, contactez ORIENTACTION. Nous vous accompagnons !

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous