Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Syndrome de l'imposteur, Test psychologique, Doute de soi, Évaluation de l'estime de soi, Insecurité professionnelle, Psychothérapie, Peur du succès, Santé mentale, Sentiment d'insuffisance, Performance au travail, Test d'auto-évaluation, Conseil en carrière, Peur de l'échec, Perfectionnisme, Anxiété, Test de confiance en soi, Autocritique, Stress au travail, Auto-sabotage, Test du syndrome de l'imposteur, Conseil psychologique, Réalisation personnelle, Besoin de validation, Comparaison sociale, Incertitude identitaire, Test ORIENTACTION
17.05.2023 4 min. de lecture

Test psychologique : « souffrez-vous du syndrome de l’imposteur ? »

Définition du syndrome de l'imposteur

Les personnes souffrant du syndrome de l’imposteur se dévalorisent en permanence, et sont incapables de s’attribuer le mérite de leurs succès. Ce trouble psychologique constitue un frein majeur à une évolution de carrière. Le test proposé par ORIENTACTION vous aide à savoir si vous êtes concerné. En quoi consiste le syndrome de l’imposteur ? Pourquoi réaliser ce test ? Comment guérir du syndrome de l’imposteur ?

👉 PASSEZ MAINTENANT LE TEST : « SOUFFREZ-VOUS DU SYNDROME DE L’IMPOSTEUR ? »

En quoi consiste le syndrome de l’imposteur ?

Le syndrome de l’imposteur se caractérise à la fois par l’incapacité à s’attribuer une réussite, l’impression de duper son entourage (collègues, supérieurs, amis…) et la peur d’être démasqué.

L’individu se montre très discret. Les compliments sur son travail se révèlent source de stress, car cela génère immédiatement la peur de ne pas être à la hauteur de futures espérances de ses interlocuteurs.

Comme il estime que ses succès sont forcément dus à la chance ou aux autres, il n’éprouve ni fierté ni satisfaction personnelle.

Le sujet se dévalorise en permanence. La peur d’échouer dans de nouvelles tâches peut l’amener à refuser des opportunités de promotion. La crainte de ne pas être à la hauteur entraîne généralement un investissement excessif dans le travail.

L’état anxiogène dû au syndrome de l’imposteur cause à terme des troubles du sommeil. L’épuisement et la dépression peuvent s’installer. Dans tous les cas, le syndrome de l’imposteur, s’il persiste, nuit au bien-être et empêche l’épanouissement de l’individu.

👉 PASSEZ MAINTENANT LE TEST : « SOUFFREZ-VOUS DU SYNDROME DE L’IMPOSTEUR ? »

Pourquoi réaliser ce test ?

Ce test, proposé gratuitement par ORIENTACTION, vous aide à déterminer si vous souffrez du syndrome de l’imposteur. Après avoir répondu à quinze questions, vous êtes orienté vers une réponse positive ou négative, avec des explications complémentaires. Le profil obtenu donne également le pourcentage de vos réponses en faveur de cet avis.

Ainsi, les résultats peuvent indiquer que vous ne souffrez probablement pas du syndrome de l’imposteur. Dans ce cas, ce test vous permet d’écarter cette piste pour expliquer l’origine d’un éventuel mal-être au travail. D’autres pistes sont explorées.

Dans tous les cas, le bilan de compétences ORIENTACTION permet de sécuriser une potentielle reconversion en vous amenant à construire un projet professionnel ayant du sens pour vous. Votre choix doit en effet répondre à vos besoins essentiels, tout en mettant à profit vos qualités et talents naturels. Ces deux conditions vous garantiront d’être heureux et performant dans votre activité.

Les résultats du test peuvent, à l’inverse, révéler que vous souffrez probablement du syndrome de l’imposteur. Dans ce cas, ce test permet de comprendre l’origine de votre mal-être au travail, et de prendre conscience de votre comportement négatif pour votre carrière et pour vous-même.

👉 PASSEZ MAINTENANT LE TEST : « SOUFFREZ-VOUS DU SYNDROME DE L’IMPOSTEUR ? »

Comment guérir du syndrome de l’imposteur ?

La première étape pour sortir du syndrome de l’imposteur consiste à reconnaître ce trouble et identifier vos mauvaises habitudes.

Ensuite, il apparaît essentiel de développer votre confiance en vous, et d’apprendre à mieux vous connaître. En effet, une perception fausse de la réalité concernant vos qualités et compétences se trouve à l’origine de votre mal-être. Pour prendre conscience de ce décalage, listez vos accomplissements de manière factuelle.

Pour chaque situation de succès énoncée (promotion, récompense reçue, compliments…), ajoutez à qui vous en attribuez le mérite, et la cause réelle du succès. Vous visualiserez ainsi que les compétences spécifiques que vous avez mises en œuvre, ou encore votre expérience, sont à l’origine de votre succès, et non la chance (ou une erreur d’appréciation…).

Rationnellement, le facteur chance reste minime. Cet exercice aide donc à accepter le mérite lié à sa réussite. Dès lors, la peur irrationnelle de ne pas être à la hauteur se dissipe. Une opportunité d’évolution de carrière ne sera donc plus source d’angoisse (avec la crainte d’être « démasqué »), mais de satisfaction et de joie.

Auteur : Sandra Grès (17/05/2023)

Concepteur du test : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION

👉  Posez une question à Emeric Lebreton, docteur en psychologie

***

➡️ En savoir plus sur le bilan de compétences

➡️ Bénéficiez d’un coaching « connaissance de soi » avec un(e) coach ORIENTACTION

➡️ Passez gratuitement le test des soft skills Harmony

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous