Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Rapport annuel 2024 État du sexisme Inégalités de genre Discrimination sexuelle Lutte contre le sexisme Statistiques sur le sexisme Sensibilisation au sexisme Égalité hommes-femmes Droits des femmes Harcèlement sexuel Stéréotypes de genre Plafond de verre Emploi et sexisme Parité de genre Droits humains Éducation à l'égalité Violence basée sur le genre Droits LGBTQ+ Inclusion et diversité Représentation des genres Milieu de travail équitable Égalité salariale Activisme féministe Politiques anti-sexistes Évolution du sexisme
02.02.2024 4 min. de lecture

Rapport annuel 2024 sur l’état du sexisme en France

Le rapport annuel 2024 sur l’état du sexisme en France, publié par le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, met en lumière la persistance et l’aggravation du sexisme dans la société française. Le rapport souligne que le sexisme ne se limite pas à des comportements individuels, mais est une réalité structurale enracinée dans les institutions sociales et culturelles.

Trois incubateurs principaux du sexisme sont identifiés : la famille, l’école, et le numérique. Ces trois milieux contribuent à l’inculcation des stéréotypes de genre dès le plus jeune âge, perpétuant ainsi les inégalités entre les sexes malgré une sensibilité croissante aux problématiques d’égalité.

La persistance du sexisme entraîne des conséquences graves, notamment l’augmentation des violences envers les femmes dans diverses sphères de la société. Le rapport exprime une inquiétude particulière concernant l’absence de progrès significatifs après des années de combat féministe, ainsi que l’ancrage de réflexes masculinistes et de comportements machistes, notamment chez les jeunes hommes adultes.

Il est signalé que l’engagement en faveur des femmes dans le débat public est souvent confronté à une résistance organisée, et que l’assignation des femmes à la sphère domestique et au rôle maternel semble regagner du terrain.

👉Passez gratuitement le test : « êtes-vous un homme déconstruit ? »

1. Les constats principaux du rapport sur le sexiste 2024

Le Haut Conseil à l’Égalité (HCE) exprime sa profonde préoccupation, signalant un recul après des années de progrès féministes. L’étude révèle une recrudescence des mentalités conservatrices ou rétrogrades. Un nombre croissant d’hommes, en particulier les jeunes, perçoivent le féminisme comme une menace à leur position sociale.

Cette mentalité s’étend à travers toutes les générations, y compris chez les jeunes hommes de 25 à 34 ans. Parmi eux, 52% se sentent injustement ciblés et 59% croient qu’il est désormais difficile de faire la cour à une femme sans être perçu comme sexiste.

Par ailleurs, 40% des jeunes de 15 à 25 ans trouvent que c’est de plus en plus compliqué d’être un homme aujourd’hui, notant une augmentation de 14 points depuis l’année précédente. Les hommes de moins de 35 ans ressentent une discrimination envers leur sexe dans la société actuelle.

En outre, 20% des hommes dans cette tranche d’âge jugent acceptable de gagner plus qu’une collègue à compétence égale. Les hommes de 25 à 35 ans, un sur trois, trouvent normal qu’une femme mette sa carrière entre parenthèses pour s’occuper des enfants, une proportion en hausse par rapport à l’année précédente.

Le rapport identifie également les « plateformes numériques » comme amplificateurs des stéréotypes de genre. Une analyse du HCE des contenus les plus populaires sur les principales plateformes (Youtube, Instagram et TikTok) révèle que 68% des contenus d’Instagram véhiculent des clichés de genre, un chiffre qui monte à 88% pour YouTube.

Cette tendance n’épargne pas les jeunes femmes. Selon le HCE, près de 60% d’entre elles pensent qu’il est préférable de prioriser la vie de famille plutôt que la carrière professionnelle, un pourcentage bien au-dessus de celui des autres tranches d’âge. « Le sexisme prend racine à la maison, se renforce à l’école et explose sur internet », résume le HCE.

Le rapport précise que l’éducation différenciée entre les sexes commence au sein de la famille, souvent sans que les parents en soient conscients. Ainsi, 70% des femmes sentent qu’elles ne sont pas traitées de manière égale par rapport aux hommes de leur entourage familial. Seulement 41% des parents croient avoir élevé leurs enfants sans différenciation de genre.

L’école est un autre terrain où le sexisme se perpétue et accentue les inégalités. La moitié des individus estiment que les traitements diffèrent selon le sexe, un phénomène qui débute dès l’école primaire et se prolonge lors de l’orientation professionnelle. En effet, 74% des femmes admettent n’avoir jamais envisagé des études supérieures ou une carrière dans les domaines techniques ou scientifiques, contre 41% des hommes, marquant un écart significatif de 33 points.

👉Passez gratuitement le test : « êtes-vous un homme déconstruit ? »

2. Les préconisations du rapport sur le sexisme 2024

Face à cette situation, le rapport propose un ensemble de recommandations axées sur trois piliers principaux pour lutter contre le sexisme à sa racine :

  • Éduquer à l’égalité : implémenter un programme de sensibilisation et d’orientation effectif, continu, et adapté pour éduquer les individus à l’égalité dès leur plus jeune âge, et ainsi combattre les stéréotypes de genre à la source.
  • Réguler la présence et l’image des femmes dans le secteur numérique : mettre en place des mesures pour contrôler la représentation des femmes dans le secteur numérique, afin de lutter contre la diffusion de contenus sexistes et la perpétuation des stéréotypes de genre.
  • Sanctionner le sexisme : renforcer l’arsenal juridique en faisant du délit de sexisme un véritable outil de condamnation, pour garantir que les comportements sexistes ne restent pas impunis.

Ces recommandations visent à instaurer une action publique forte, continue, et globale, en reconnaissant que le sexisme, en tant que construction sociale, peut être déconstruit et combattu efficacement.

Référence

Pierre-Brossolette, S., Alberti, X., Bernard, M.-A., Chaudouët-Delmas, M., & Bernard, M. (2024). Rapport annuel 2024 sur l’état du sexisme en France : S’attaquer aux racines du sexisme (Rapport n°2024-01-22-STER-61). Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes. https://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/hce-rapport_annuel_2024-etat_des_lieux_sexisme_en_france.pdf

👉Passez gratuitement le test : « êtes-vous un homme déconstruit ? »

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (02/02/2024)

***

➡️ Bénéficiez d’un coaching pour faire face à une épreuve de la vie

➡️ Découvrez les 5 raisons de faire un bilan de compétences avec ORIENTACTION en vidéo

➡️ Passez aussi le test des 32 personnalités Préférences®

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous