Boutique
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

BILAN DE COMPÉTENCES

Quiz : connaissez-vous les différents métiers des assurances ?

Le secteur des assurances ne connaît pas la crise. Les métiers sont variés, et les salaires correspondants peuvent être très élevés. Testez vos connaissances sur ces professions en essayant de trouver la bonne réponse aux questions ci-après !

métiers, assurance, quiz, orientaction, souscripteur, gestionnaire assurance, inspecteur, vérificateur, courtier, expert assurance, actuaire, formation, carrière, diplôme, bilan de compétences

Métiers des assurances, Question 1 – Quel est le rôle d’un souscripteur en assurance ?

  • A- Il établit et rédige un contrat pour les nouveaux clients de la compagnie d’assurance.
  • B- Après analyse, ce professionnel décide si la compagnie d’assurance qui l’emploie doit accepter ou non de garantir un risque professionnel.
  • C- Il est spécialisé dans l’application des statistiques et probabilités aux questions de prévention, d’assurances et de prévoyance sociale.

Question 2 – Comment s’appelle le professionnel chargé de négocier des contrats pour ses clients auprès de compagnies d’assurance ?

  • A- Un inspecteur-vérificateur
  • B- Un expert en assurance
  • C- Un courtier en assurance

Métiers des assurances, Question 3 – Parmi les propositions suivantes, laquelle ne fait pas partie des obligations d’un courtier en assurance indépendant ?

  • A- La souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle
  • B- Son inscription à l’ORIAS (organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance)
  • C- Posséder un diplôme, titre ou certificat niveau master.

Question 4 – Quel est le niveau de formation requis pour exercer en tant que gestionnaire assurance ?

  • A- Niveau bac
  • B- Bac+2
  • C- Bac+3

Question 5 – Quel est le niveau de formation minimal requis pour devenir actuaire ?

  • A- Bac+5
  • B- Bac+4
  • C- Bac+3

Réponses du quiz sur les métiers des assurances :

1-B : un souscripteur en assurance travaille au sein d’une compagnie d’assurance. Son rôle est de ne pas faire perdre d’argent à son entreprise. Dans le cas où il accepte de garantir le risque, il en détermine les conditions et la tarification.

Souscripteur fait partie des métiers les mieux payés en France. Le salaire brut mensuel est ainsi de 2 900 à 6 250 €.

La réponse A fait référence au gestionnaire assurance. Ce dernier gère les clients de son entreprise : de la souscription aux règlements des sinistres éventuels. La réponse C correspond à métier d’actuaire.

2-C : un courtier en assurance prospecte auprès des compagnies d’assurance les contrats les plus avantageux pour son client, en fonction de ses besoins. Il peut ainsi négocier ensuite les tarifs et les conditions de garantie avec les sociétés d’assurance en faisant jouer la concurrence.

L’inspecteur-vérificateur (réponse A) est envoyé par les sociétés d’assurance sur les lieux concernés avant d’assurer une entreprise, un bâtiment ou un chantier, pour analyser les risques encourus.

Un expert en assurance (réponse B) se déplace chez les assurés de son secteur. Ce professionnel estime le montant des dégâts lors d’un sinistre. Il en détermine également les causes et vérifie les circonstances.

3-C : posséder un diplôme, titre ou certificat niveau master n’est pas obligatoire. En revanche, un courtier en assurance non diplômé doit soit avoir réalisé un stage professionnel d’une durée de 150 heures, soit justifier de deux ans d’expérience comme cadre (quatre ans pour un non cadre) dans une fonction en lien avec la production ou la gestion des contrats d’assurance ou de capitalisation, dans une entreprise d’assurance, chez un courtier ou un  agent général d’assurance.

4-B : le niveau bac+2 est requis : BTS assurance, DUT carrières juridiques ou DEUST commercialisation des produits financiers. Une licence professionnelle d’un an en gestion juridique des contrats d’assurance ou en commercialisation des produits et services de banque et d’assurance peut compléter cette qualification.

5-A : les formations pour devenir actuaire sont à dominante mathématique, statistique et économique. Huit formations initiales sont ainsi reconnues par l’Institut des actuaires. Elles  donnent accès au statut d’Actuaire Associé de l’Institut des actuaires.

Le métier d’actuaire est classé régulièrement parmi les plus rémunérateurs. Ainsi, un débutant touche entre 2 900 et 3 700 € brut mensuel. Et, après dix ans de carrière, la rémunération moyenne atteint entre 5 800 et 8 300 € brut mensuel.

 

Dans le cadre d’une reconversion, le bilan de compétences ORIENTACTION permet de construire un projet professionnel qui a du sens pour vous.

Groupe leader dans l’accompagnement professionnel, ORIENTACTION dispose de plus de 300 cabinets en France métropolitaine et DOM-TOM.

Pour toute demande de rendez-vous ou de renseignement, vous pouvez prendre contact :

 

Auteur : Sandra Grès

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Découvrir la boutique ORIENTACTION