Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Métiers utiles, planète, société, conscious quitting, développement durable, responsabilité sociétale, emplois verts, travail écologique, durabilité, métiers éthiques, changement de carrière, emploi responsable, travail social, écologie, environnement, conservation, agriculture durable, énergie renouvelable, travail durable, métiers du futur, économie verte, éco-activisme, engagement social, métiers de la protection de l'environnement, travail conscient.
04.04.2023 4 min. de lecture

Cinq métiers utiles à la planète et à la société pour pallier le « conscious quitting »

MÉTIER UTILE À LA PLANÈTE ET À LA SOCIÉTÉ : PROTECTION DE LA NATURE, BIODIVERSITÉ, DÉPOLLUTION, RECYCLAGE, RSE

Selon une récente étude du cabinet Opinium réalisée auprès de 4 000 salariés britanniques et américains, 33% d’entre eux auraient quitté leur entreprise en raison de valeurs trop éloignées.

En effet, c’est désormais le « conscious quitting » qui menace les employeurs. Un phénomène incarné par le fait que les candidats, principalement les jeunes, recherchent des entreprises s’alignant à leur quête de sens en matière d’éthique, ou encore de responsabilité sociétale et environnementale. 

Les métiers à impact ont ainsi le vent en poupe. Protection de la nature, de la biodiversité, dépollution, recyclage, RSE : certains ont une action particulièrement bénéfique pour la planète et pour la santé des hommes. 

ORIENTACTION, leader français du bilan de compétences et spécialiste de l’accompagnement des évolutions professionnelles, met en avant cinq métiers idéaux pour être utile à la planète et à la société ! 

Consultant RSE, un métier utile à la planète et à la société

La RSE regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but d’avoir un impact positif sur la société et de respecter l’environnement. Parmi les métiers utiles, celui de consultant RSE consiste donc à définir la meilleure stratégie RSE d’une entreprise, celle qui contribuera le mieux à répondre aux enjeux sociaux et environnementaux, tout en étant économiquement viable.

Il peut exercer en tant que salarié d’une entreprise, en tant qu’indépendant ou au sein d’un cabinet de consultants. Ce métier très recherché est accessible après un bac+5, un master spécialisé en RSE ou en développement durable. Les personnes en reconversion peuvent préparer la certification professionnelle Chargé de gestion sociale et de projet RSE. Il est également possible d’obtenir ce diplôme via une VAE. Le salaire brut mensuel d’un consultant RSE qui débute est de 2 300 €.

Autre métier utile : Gestionnaire forestier

Ses missions principales sont l’élaboration d’un plan de gestion (coupes nécessaires, plantations à prévoir), la surveillance des travaux de reboisement, la détection de négligences d’exploitation, la prévention et le traitement des maladies du bois.

Plusieurs formations techniques agricoles sont possibles, du niveau bac au niveau bac+5. Les personnes en reconversion peuvent par ailleurs préparer la certification professionnelle BTSA gestion forestière, également accessible via une VAE. Le salaire mensuel brut d’un gestionnaire forestier débutant est de 2 035 €.

Apiculteur

Les abeilles ont un rôle essentiel dans la pollinisation, donc dans le maintien de la biodiversité. Cette espèce est malheureusement en net recul, en raison de la pollution, de l’utilisation d’insecticides…

L’apiculteur a pour objectif de veiller à leur bonne santé, en protégeant les ruches des prédateurs et des maladies. Cela fait donc partie indéniablement des métiers utiles à la planète. Ce professionnel récolte la gelée royale, la cire et le miel et les commercialise. Un diplôme dans le domaine de l’agriculture est recommandé pour exercer.

Chef de projet sites et sols pollués

Lui a pour mission de réhabiliter les terrains souillés afin qu’ils ne présentent plus de risques pour l’homme et pour l’environnement. Dans un premier temps, il effectue un diagnostic et propose des solutions de dépollution.

Puis, il supervise les travaux en encadrant une équipe d’ingénieurs et de techniciens spécialisés (géologues, hydrologues…). Il exerce principalement en bureau d’études ou en sociétés de conseil et d’ingénierie en environnement. 

Pour occuper ces fonctions, une première expérience de terrain s’impose. La plupart de ces chefs de projet ont un diplôme d’ingénieur (chimie, géologie, hydrologie et techniques de l’environnement, géographie, sciences de la Terre) ou l’équivalent.

Technicien en traitement des déchets

Le technicien en traitement des déchets s’assure du bon fonctionnement de l’ensemble du processus de traitement, de la collecte des déchets à la valorisation. Chargé de leur donner une nouvelle vie, il contribue au respect de l’environnement. La valorisation des déchets recouvre aussi bien le réemploi, l’utilisation pour un nouvel usage et le recyclage en source d’énergie. 

Il dirige un groupe d’agents, sous l’autorité d’un ingénieur, effectue régulièrement des prélèvements et les analyse pour vérifier le bon déroulement des opérations de traitement. Ce professionnel doit également synthétiser l’ensemble des données recueillies sur la caractérisation des déchets. Il peut exercer en milieu ouvert (station d’épuration) ou fermé (usine de traitement…).

Il bénéficie par ailleurs d’un marché de l’emploi très favorable. Un diplôme de niveau bac+2 au minimum est requis (BTS des secteurs de la chimie, biochimie…).

Auteur : Sandra Grès (04/04/2023)

Si ce sujet vous intéresse, et que vous souhaitez avoir plus d’indications ou d’exemples de métiers qui recrutent dans des domaines à impact, vous pouvez échanger avec Émeric Lebreton, dirigeant d’ORIENTACTION.

➡️ En savoir plus sur le bilan de compétences comme outil de reconversion

➡️ Passez gratuitement le test « devez-vous changer de métier ? »

➡️ Passez aussi le test des besoins professionnels Sens

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous