Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
Dry January, Mois sans alcool, Sobriété, Défi de santé, Bien-être, Abstinence d'alcool, Santé mentale, Mode de vie sain, Sensibilisation à l'alcoolisme, Nettoyage du corps, Résolutions du Nouvel An, Bienfaits pour la santé, Detox, Équilibre de vie, Prévention de l'abus d'alcool, Changement de habitudes, Conscience sociale, Hydratation, Alimentation saine, Activités alternatives, Réduction du stress, Meilleur sommeil, Inspiration de vie saine, Engagement personnel, Soutien communautaire.
03.01.2024 9 min. de lecture

Dry January : tout savoir pour réussir votre mois sans alcool !

Dry January : relevez le défi !

Le Dry January, c’est le défi parfait pour vivre une vie plus saine et prendre du recul sur votre consommation d’alcool ! Prêt à relever le défi ?

Le Dry January, c’est le cocktail de bonnes résolutions pour bien commencer 2024 après les petits excès des fêtes ! Et si vous souhaitez le réussir haut la main, voici le guide complet dont vous avez besoin.

👉 Passez gratuitement le test : « êtes-vous dépendant à l’alcool ? »

1. Qu’est-ce que le Dry January ?

Le Dry January (littéralement janvier sec en français) est un mouvement de prévention visant à changer notre rapport à l’alcool et à combattre l’addiction.

L’objectif est simple : vous aider à diminuer votre consommation d’alcool.

Car oui, 25 % des adultes français sont largement au-dessus des repères de consommation établis par le Ministère de la Santé. D’après une étude de Santé Publique France publiée en 2019, un Français sur dix consomme quotidiennement de l’alcool.

Pour rappel, il est recommandé de :

  • Ne pas consommer plus de 10 verres d’alcool (bière, vin, spiritueux) par semaine ;
  • Ne pas consommer plus de 2 verres par jour ;
  • Ne pas boire d’alcool au moins 2 jours par semaine.

Lancée au Royaume-Uni en 2014 par l’association Alcohol Change UK, cette campagne collective séduit année après année des millions de personnes à travers le monde. De nombreux pays comme la Suisse, la Belgique, la Finlande ou le Canada possèdent leur propre version de ce challenge et bien évidemment, la France est également de la partie !

La première édition française a vu le jour en 2018, poussée par des associations, mais aussi des mutuelles et des collectivités locales. Même si le Gouvernement français ne soutient pas directement l’initiative du Dry January, beaucoup de villes ont franchi le pas. On peut citer par exemple Lyon, Paris, Brest, Toulouse, Nantes ou encore Marseille qui mettent en place diverses initiatives pendant tout le mois de janvier.

2. Comment faire le Dry January ?

Une seule règle est à l’honneur : essayer de ne pas boire d’alcool du 1er janvier au 31 janvier… et c’est tout !

Vous l’aurez compris, ce défi se fait dans la bienveillance et le jugement n’a pas sa place. Vous venez de craquer en vous servant un verre de vin ? Ce n’est pas grave, vous pourrez continuer votre Dry January dès le lendemain.

Il n’est absolument pas question de faire culpabiliser les participants, bien au contraire. Le but est avant tout de prendre du recul sur votre consommation d’alcool et d’offrir à votre corps une pause bien méritée !

3. Le Dry January, l’allié pour lutter contre les risques de l’alcool !

Ce n’est un secret pour personne, consommer de l’alcool ne se fait pas sans risques. Il y a des effets immédiats… mais surtout des dégâts qui peuvent s’avérer irréversibles.

Chaque année en France, 41 000 décès sont attribuables à l’alcool. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, boire à faible dose provoque également des dommages sur l’organisme sur le long terme.

Parmi les risques les plus fréquents, on retrouve sans surprise :

  • L’addiction et la dépendance physique et psychologique ;
  • Les problèmes de santé mentale ;
  • Les accidents de la route liés à l’alcool ;
  • L’isolement social ;
  • L’apparition de diverses maladies comme le cancer ;
  • Un fort impact sur le porte-monnaie ;
  • Des problèmes au moment de dormir ;
  • Un déclin cognitif (perte de mémoire, démence) ;

Et la liste est encore longue…

Contrairement à ce que certains influenceurs et la société veulent nous faire croire, boire de l’alcool n’est pas quelque chose de « cool » et cela peut avoir de graves conséquences sur votre santé. Si vous avez encore des doutes, le prochain paragraphe devrait finir de vous convaincre.

4. Les conséquences de l’alcool en quelques chiffres

Comme mentionné précédemment, 41 000 personnes perdent chaque année la vie à cause de l’alcool. C’est la deuxième cause de mortalité prématurée en France, juste après le tabagisme… et cela ne s’arrête malheureusement pas là.

8 % des cancers diagnostiqués en France (soit environ 28 800) sont liés à la consommation d’alcool. Parmi eux, on retrouve celui du foie, de la langue, de la gorge, du sein et de l’œsophage.

Et il n’est pas « juste » question de cancer… plus de 200 maladies sont en grande partie causées par l’alcool. Entre les maladies cardiovasculaires, la cirrhose ou les dysfonctionnements du foie et de l’appareil digestif, aucune partie de votre anatomie n’est épargnée.

Le cerveau et l’alcool font bon ménage ? Absolument pas ! Plusieurs études scientifiques ont prouvé que le risque de développer la maladie d’Alzheimer était doublé chez les gros consommateurs d’alcool.

De plus, 50 % des personnes alcoolodépendantes sont victimes de troubles cognitifs graves allant de la perte de mémoire à la démence ou à l’incapacité de se concentrer. La prévention est donc plus que nécessaire pour lutter contre les effets néfastes de la boisson.

👉 Passez gratuitement le test : « êtes-vous dépendant à l’alcool ? »

5. Quels sont les bienfaits du Dry January ?

Le mois sans alcool, c’est le meilleur moyen pour prendre soin de vous après les excès des fêtes. Les bénéfices offerts par ce break concernent aussi bien votre santé mentale que physique. Un esprit sain dans un corps sain prend tout son sens avec le Dry January !

Cela commence directement par la qualité de vos nuits ! L’alcool est un excitant au même titre que le café et il empêche de tomber dans les bras de Morphée. Vous pourrez ainsi vous endormir paisiblement sans craindre des réveils nocturnes si embêtants.

Qui dit « meilleur sommeil » dit forcément « moins de fatigue » ! Eh oui, le Dry January vous aide à vous sentir en meilleure forme tout au long de la journée. Vous pourrez dire adieu à vos coups de barre habituels créés en grande partie par le manque de sommeil.

Et puis, le Dry January, ce sont aussi de très belles économies ! Quand on voit le prix d’une pinte ou d’un verre de vin dans un bar… votre compte en banque appréciera la démarche tout autant que votre corps.

6. Le Dry January peut-il faire perdre du poids ?

L’alcool, c’est une montagne de calories et de sucres. Donc forcément… quand on le supprime de son quotidien, cela va tout de suite mieux une fois sur la balance ! De plus, boire régulièrement de l’alcool bloque l’élimination des graisses, pas top pour garder la ligne.

Ensuite, comment ne pas parler de l’effet « détox » sur votre organisme ? Que cela soit au niveau de votre peau ou de votre foie, vous remarquerez immédiatement la différence. Les nombreuses toxines présentes un peu partout dans votre corps seront éliminées naturellement pour votre plus grand bonheur !

Bref, les raisons ne manquent pas pour vous laisser tenter par le défi du mois sans alcool !

7. Nos conseils pour réussir le Dry January

Connaître les bénéfices du Dry January, c’est bien, mais le réussir haut la main, c’est encore mieux !

On commence par faire le tri dans les placards ! Cela peut paraître anodin, mais avoir une bouteille à portée de main, c’est prendre le risque d’être tenté quand sonne l’heure de l’apéro.

Faire le Dry January, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs. Thé glacé, jus de fruits frais, sirop, mocktails, il y en a pour tous les goûts ! Et vous pouvez même opter pour les versions non alcoolisées de vos boissons préférées.

Et si la fête est plus folle sans alcool, elle est surtout plus fun entre amis ! Entourez-vous de vos proches pour transformer cette initiative personnelle en un défi collectif, c’est la clé pour réussir votre Dry January.

Enfin, quoi de mieux qu’une récompense pour rester motivé tout au long des 31 jours du challenge ? Un petit massage, un bon repas, une sortie… l’idée est de faire ce qui vous fait vraiment plaisir !

8. Les outils pour réussir le Dry January

À l’ère du numérique, des applications pour vous accompagner dans le Dry January existent ! On peut citer Try Dry, l’application de la campagne officielle, votre partenaire pour un arrêt total de l’alcool.

Bien plus qu’une simple app en ligne pour suivre votre non consommation d’alcool, elle vous permet de mesurer efficacement les calories perdues et les économies réalisées. Totalement gratuite, vous avez toutes les bonnes raisons de l’utiliser (et cela, même après janvier) !

D’autres solutions comme DrinkControl, OzEnsemble ouReframe sont également disponibles pour faire de votre Dry January une réussite.

9. Continuer le Dry January toute l’année, c’est possible !

Même si janvier touche à sa fin, rien ne vous empêche de prolonger l’expérience. Tous les bienfaits que vous allez ressentir pendant votre mois sans alcool vont vous donner envie de continuer sur votre lancée.

Et sachez que vous serez loin d’être le seul. Chaque année, de nombreux participants au Dry January décident de réduire considérablement (voire de stopper) leur consommation d’alcool une fois le défi terminé !

Une meilleure santé et plus d’énergie, voici ce qui vous attend. Vous aurez déjà tous les outils et les techniques qu’il vous faut pour vivre une nouvelle vie plus saine, alors autant en profiter. Le plus important est de définir vos propres objectifs et d’y aller étape par étape.

Et vous pouvez le faire avec des amis, c’est encore mieux ! Comme toujours, il est bien plus simple d’atteindre un objectif quand on le partage avec ses proches.

Le Dry January, c’est un challenge que l’on se fixe pour soi-même et c’est surtout un énorme pas en avant pour votre santé et votre bien-être !

Et vous, prêt à relever le défi ?

👉 Passez gratuitement le test : « êtes-vous dépendant à l’alcool ? »

Auteur : Dr Emeric Lebreton, cofondateur et dirigeant du groupe ORIENTACTION (03/01/2024)

***

➡️ Bénéficiez d’un coaching pour lutter contre la dépression

➡️ Découvrez les 5 raisons de faire un bilan de compétences avec ORIENTACTION en vidéo

➡️ Procurez-vous le livre Mon autothérapie

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous