Boutique Nous rejoindre Le mag
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé
Nous contacter

Nos agences sont ouvertes :

Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Retour
démission, éducation nationale, enseignement, enseignant, prof, professeur, école, travail, reconversion professionnelle, changement, salarié, employeur , challenge, collège, lycée, primaire, université, service public, rectorat, bilan de compétences Orient'Action
29.05.2019 3 min. de lecture

Déferlante de démissions dans l’Éducation nationale : quelles en sont les principales raisons ?

Démissionner de l'éducation nationale : les raisons

Les raisons selon ORIENTACTION

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au cours des quatre dernières années, la proportion de jeunes professeurs démissionnaires de l’Éducation nationale a doublé…plus de 1000 par an. Comment comprendre une telle déferlante ? Quelles sont les causes de ces démissions précoces ?

Nous avons recensé quatre raisons principales qui incitent les professeurs à démissionner :

  • La réalité du métier de prof ne correspond pas à celle attendue initialement

Comme dans un mariage raté, nombreux sont les professeurs qui déchantent une fois en poste. Bercés d’illusions quant à une profession choisie bien souvent par vocation, la confrontation aux dures réalités du métier d’enseignant, le manque de reconnaissance de la hiérarchie et le plafonnement des salaires ont tôt fait d’en démotiver plus d’un. Une seule solution pour y remédier : divorcer, c‘est-à-dire démissionner de l’Éducation nationale.

  • Un avenir qui offre peu de perspectives d’évolution :

C’est notamment là que le bât blesse : le salaire. Bien que les contrats soient des CDI, les salaires peinent à augmenter, les promotions étant essentiellement tributaires de l’ancienneté du professeur. Difficile dans ces conditions d’envisager pour un jeune prof de faire des grands projets personnels.

  • Des attributions de postes imposées :

Au cours des premières années, c’est l’Éducation nationale qui décide des affectations, de sorte qu’un professeur fraîchement diplômé peut se voir attribuer un poste dans une école classée ZEP à 1000 km de chez lui. Sans compter que s’extirper d’une académie peut parfois prendre plusieurs années. Pas étonnant dans ces conditions que certains fassent marche arrière et envisagent une reconversion.

  • La difficile année de stage :

Pour devenir titulaire, l’année de stage est obligatoire, ce qui signifie qu’en plus des cours qu’il doit préparer et assurer, le stagiaire doit suivre des cours de formation et rédiger un mémoire.
Un grand nombre d’entre eux préfèrent renoncer et choisissent de se tourner vers une reconversion professionnelle.

Démissionner est une décision importante qui ne doit pas être prise à la légère.

Aussi, pour préparer au mieux cette phase de transition et se donner les meilleures chances de rebondir sans perdre de temps, il sera judicieux de faire un bilan de compétences car il va vous permettre de faire un point complet sur toutes les options qui s’offrent à vous et d’orienter de fait vos choix de manière sereine.

***

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION. Nous vous accompagnons !

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

Nous vous accompagnons !

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION.

Contacter un(e) conseiller(ère)

ORIENTACTION c'est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non-jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.
02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous