Boutique Nouveau : Testez-vous !
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

COACHING

Extrait de : Et puis ***** c’est fini, dernier ouvrage d’Emeric Lebreton

ouvrage,Emeric Lebreton, triangle de karpman, triangle d'Alex Choy, triangle dramatique, concept, victime, sauveur, persécuteur, psychologie, triangle dramatique, et puis m c'est fini, ORIENTACTION

(𝐑𝐞)𝐝𝐞́𝐜𝐨𝐮𝐯𝐫𝐢𝐫 𝐋𝐞 𝐭𝐫𝐢𝐚𝐧𝐠𝐥𝐞 𝐝𝐞 𝐊𝐚𝐫𝐩𝐦𝐚𝐧 𝐞𝐭 𝐥𝐞 𝐭𝐫𝐢𝐚𝐧𝐠𝐥𝐞 𝐝’𝐀𝐥𝐞𝐱 𝐂𝐡𝐨𝐲 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐬𝐨𝐫𝐭𝐢𝐫 𝐝’𝐮𝐧 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐥𝐢𝐭 😡😡

Stephen Karpman (2020) a créé une théorie pour mieux comprendre les phénomènes psychologiques qui se manifestent lors de certains conflits. Selon lui, quand un conflit surgit, les protagonistes ont tendance à développer, comme dans une pièce de théâtre, des scénarios relationnels basés sur trois grands rôles : la « victime », le « persécuteur » et le « sauveur ». La communication entre les protagonistes du conflit est perturbée lorsque ces derniers adoptent l’un de ces trois rôles plutôt que d’exprimer leurs émotions et leurs idées afin de résoudre le conflit.

C’est ce qui se passe dans les cas de divorces difficiles évoqués précédemment. La personne qui subit la séparation se perçoit comme une « victime ». Elle accuse son ex-partenaire de la « persécuter » en prenant des décisions qui vont à l’encontre de ses intérêts. Le fait d’endosser ce rôle de « victime » et d’attribuer à son ex-partenaire le rôle du « persécuteur » empêche de communiquer sur une base rationnelle et donc de résoudre le conflit, en prenant des décisions équilibrées. Le rôle du « sauveur » échoit le plus souvent à un tiers de confiance (le prétendant, le meilleur ami, l’avocat).

Pourquoi ces tiers de confiance auraient-ils intérêt à endosser ce rôle ?

Simplement parce que le rôle du « sauveur » est très valorisant et qu’il confère un certain pouvoir sur la « victime ». Cela permet donc d’obtenir certaines faveurs. Le problème est que le « sauveur » empêche la personne de prendre son autonomie et de tirer les leçons du conflit qui l’oppose à son ex-partenaire. La « victime » et son « sauveur » vont donc avoir tendance à cristalliser le conflit et à l’enkyster plutôt qu’à le résoudre. Pour résoudre le conflit, la seule solution pour la personne est de sortir de sa position de « victime », pour prendre sa part de responsabilités. Cela lui demande de se confronter à une situation beaucoup plus complexe qu’elle ne le voudrait.

Un autre chercheur, du nom d’Acel Choy[2], a développé une autre théorie, appelée « le triangle du gagnant ». Dans ce modèle, chaque partenaire de la relation se sent responsable de ses actions, de ses émotions et de ses positions. Il ne projette pas ses sentiments négatifs sur l’autre, car il accepte sa part de responsabilité dans les difficultés qui émaillent la relation. Chaque partenaire est affirmé, c’est-à-dire conscient de ses besoins, et en tient compte. Il accepte aussi sa vulnérabilité et ses limites. Lorsque les partenaires adoptent ces attitudes, cela favorise la résolution des conflits et la résilience, c’est-à-dire la capacité à surmonter le choc de la séparation et à réduire le mal-être, voire la souffrance qui lui est liée.

[1] Karpman, S. (2020). Le Triangle dramatique. De la manipulation à la compassion. Paris : InterÉditions.

[2] Choy, A. (1990). The Winner’s Triangle. Transactional Analysis Journal. Vol. 20, n° 1, p. 40-46.

Par Dr. Emeric Lebreton (08/11/2022)

Extrait de Et puis ***** c’est fini !

***

Vous rencontrez des difficultés au sein de votre couple ? Vous vous sentez prisonnier(ère) de la situation ? Bénéficiez du soutien de l’un(e) de nos coachs en contactant ORIENTACTION. Nos coachs sont à votre disposition pour vous accompagner pendant cette phase délicate de votre vie.

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Contactez-nous