Boutique
02 43 72 25 88*
*Numéro national non surtaxé

Nos agences sont ouvertes :
Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Le samedi de 10h à 18h

Contactez-nous - Réponse sous 24h

Trouver une agence

BILAN DE COMPÉTENCES

FICHE MÉTIER : COMMENT DEVENIR PSYCHOMOTRICIEN ?

Professionnel de la rééducation, le psychomotricien est le spécialiste des troubles psychomoteurs. Nous vous proposons, dans cet article, d’explorer ce métier, ses avantages et difficultés. Sont décrites également les différentes voies pour devenir psychomotricien, leur rémunération et les perspectives d’évolution.

psychomotricien, métier, formation, kinésithérapeute, rééducateur, paramédical, masseur, auxiliaire de santé, pmi, maison de retraite, bilan de compétences, ORIENTACTION

À quoi ressemble le quotidien d’un psychomotricien ?

La mission d’un psychomotricien consiste à réduire, et progressivement faire disparaître lorsque c’est possible, les difficultés du quotidien de ses patients. Il peut s’agir de difficultés motrices, de tics, de troubles de la concentration, de troubles de l’apprentissage…

Ces troubles peuvent survenir suite à un accident ou être liés à une maladie (maladie d’Alzheimer, autisme, anorexie…).

L’auxiliaire de santé commence par établir un bilan psychomoteur. Il recherche alors l’origine des problèmes relevés, puis procède à une rééducation comprenant divers exercices et activités. Ainsi, il peut utiliser la relaxation, des jeux d’orientation, de coordination ou d’adresse…

Le psychomotricien met au point toutes sortes d’activités physiques pour aider le patient à mieux maîtriser son corps. Il a également recours à la musique, la danse, les arts plastiques…

Ce professionnel doit adapter les exercices et les supports en fonction de l’âge et des capacités de chaque patient.

Pourquoi devenir psychomotricien ?

Les psychomotriciens sont de plus en plus recherchés. Il s’agit donc d’un métier porteur. Ce professionnel bénéficie par ailleurs d’horaires réguliers, définis à l’avance, en concertation avec l’équipe de soins (service hospitalier, centre spécialisé, maison de retraite…).

Aider les autres à aller mieux, physiquement et moralement, se révèle également particulièrement valorisant.

Cette profession permet notamment d’exprimer pleinement sa bienveillance (valeur amenant à faire le bien autour de soi). Elle répond aussi à un besoin de stimulation (variété des missions et envie de relever des défis). Un psychomotricien doit en effet concevoir des exercices de rééducation sur mesure pour chacun de ses patients.

Quelles sont les difficultés du métier ?

Les personnes suivies par un psychomotricien souffrent souvent beaucoup. La charge émotionnelle liée à l’exercice du métier est donc importante.

Pour certains patients, la rééducation peut être longue, ce qui demande beaucoup de pédagogie et une grande capacité d’adaptation. Il faut être capable de motiver le patient quelle que soit la situation.

Comment devenir psychomotricien ?

Devenir psychomotricien par la formation initiale

Pour devenir psychomotricien, le diplôme d’État de psychomotricien est obligatoire. Il se prépare en trois ans.

Les instituts de formation sélectionnent les candidats après une 1re année universitaire en santé, ou directement après le bac (sur dossier), ou sur concours. La préinscription s’effectue sur Parcoursup.

Les titulaires d’une licence (psychologie, biologie, STAPS…) peuvent intégrer directement la 2e année de formation, après examen.

Devenir psychomotricien par la voie de la formation professionnelle continue

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier de psychomotricien peuvent préparer le diplôme d’État de psychomotricien par la voie de la formation continue des adultes.

Le bilan de compétences ORIENTACTION permet de sécuriser votre reconversion en vous amenant à construire un projet professionnel ayant du sens pour vous.

Rémunération et perspectives

Un psychomotricien intervient sur prescription médicale. Il est généralement salarié dans un centre de rééducation et de réadaptation, un centre médico-psycho-pédagogique, un centre de PMI (protection maternelle et infantile), une maison de retraite…

Un psychomotricien qui débute touche un salaire mensuel brut de 1 827 € en milieu hospitalier, et 1 790 € dans un établissement pour personnes inadaptées et handicapées. L’activité libérale reste peu répandue.

Certains psychomotriciens se spécialisent sur des techniques particulières, grâce à la formation continue. Des passerelles pour évoluer dans le secteur médical sont également possibles. Ainsi, après quatre années d’expérience, un psychomotricien peut préparer en un an le diplôme de cadre de santé. Cela lui permet d’enseigner ou d’encadrer un service hospitalier.

Un psychomotricien peut aussi entrer directement en 2e année de préparation au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute ou celui d’ergothérapeute.

Découvrez les compléments offerts par ORIENTACTION :

Si vous exercez le métier de psychomotricien et que vous souhaitez vous reconvertir, nous vous conseillons l’article suivant :

DANS QUEL MÉTIER SE RECONVERTIR QUAND ON EST PSYCHOMOTRICIEN ?

Découvrez également Revolution Robot, un outil gratuit développé par ORIENTACTION pour évaluer le risque d’automation d’un métier.

Auteur : Sandra Grès (08/11/2022)

***

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre reconversion ou dans votre évolution professionnelle par un expert, contactez ORIENTACTION :

ORIENTACTION, c’est :

  • Plus de 800 consultant(e)s expérimenté(e)s présent(e)s partout en France,
  • Près de 50 000 personnes accompagnées depuis sa création,
  • Des valeurs humanistes de bienveillance et de non -jugement,
  • Une méthode créée par un docteur en psychologie,
  • Un organisme de formation certifié QUALIOPI.

#Être accompagné(e)

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre évolution professionnelle ?

Contacter un(e) conseiller(ère)

Orient’Action® est un groupe de cabinets spécialisés dans l’accompagnement des évolutions professionnelles et le recrutement


Autres actualités

02 43 72 25 88 *
*Numéro national non surtaxé
Découvrir la boutique ORIENTACTION